Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sunday Times: le spectre d'un nouveau Maïdan plane sur l’Ukraine

© Sputnik . Sergei ChuzavkovMaïdan
Maïdan - Sputnik France
S'abonner
Les combats persistants dans l'est du pays, les promesses non tenues de lutte contre la corruption, et une gravissime crise économique renforcent la grogne de la population ukrainienne.

D'anciens activistes du Maïdan ainsi que des soldats des bataillons de volontaires combattant dans l'est du pays sont mécontents du gouvernement de Piotr Porochenko, ce qui pourrait déboucher sur un nouveau Maïdan, rapporte le journal britannique The Sunday Times.

Акции протеста в Киеве - Sputnik France
Ukraine en désarroi: les gens perdent leurs illusions
Les combattants accusent le président ukrainien de ne pas avoir tenu sa promesse de mettre fin aux hostilités dans l'est du pays "d'ici deux semaines". La majorité de la population est convaincue que les chiffres sur le nombre des morts sont sous-évalués à dessein.

En outre, les militants du Maïdan (place centrale de Kiev qui fut l'épicentre du mouvement contestataire de 2013-2014, ndlr) reprochent à Piotr Porochenko et au premier ministre Arseni Iatseniouk de ne pas lutter contre la corruption et la bureaucratie.

"Nous nous sommes débarrassés des voleurs et on les a remplacés par des pillards", a déclaré l'ancien activiste du Maïdan, Dmitri Karpa, cité par The Sunday Times.

Президент Украины П.Порошенко посетил Чернобыльскую АЭС - Sputnik France
Piotr Porochenko: un an de promesses non tenues
La militante des droits de l'homme Katerina Kouvita, participante active aux manifestations contre Arseni Iatseniouk, estime elle aussi que "le nouveau gouvernent a fait des promesses vides".

L'indignation des manifestants est en outre provoquée par la décision de Piotr Porochenko d'ériger des portes en acier autour de l'administration présidentielle afin de protéger ses abords, ce qui prouve que le président ukrainien a peur de son peuple, estime Katerina Kouvita.

"M.Porochenko a maintenu l'ancien système corrompu de pouvoir", ajoute-t-elle.

Le mécontentement de la population est en outre lié à l'incapacité du président de sortir le pays de la crise économique. Selon un sondage cité par le Sunday Times, 98% des Ukrainiens qualifient la situation économique dans leur pays comme grave, et seuls 25% des citoyens voteraient pour Porochenko si l'élection avait lieu demain. La situation est aggravée par la question toujours en suspens des prix du gaz.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала