Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Arctique: les USA incapables de faire face à la Russie

© Photo Service de presse de la Flotte russe du NordBuques de guerra rusos llegan al Ártico con material para reconstruir aeródromo
Buques de guerra rusos llegan al Ártico con material para reconstruir aeródromo - Sputnik France
S'abonner
Trois facteurs empêchent les Etats-Unis de rivaliser avec la Russie en Arctique: la pénurie de brise-glaces, l'absence de stratégie nationale relative à cette région et le refus de ratifier la Convention de l'Onu sur le droit de la mer, estime l'hebdomadaire Newsweek.

Les Etats-Unis ne peuvent pas rivaliser avec la Russie en Arctique, car ils n'ont pas les ressources nécessaires pour rattraper la Russie dans cette région du monde, estime le magazine américain Newsweek.

"Nous ne jouons pas dans la même cour que les Russes. Nous sommes même complètement hors-jeu", a déclaré l'amiral Paul F. Zukunft, commandant de la Garde côtière des Etats-Unis.

Admiral Robert Papp - Sputnik France
Diplomate US: la coopération avec Moscou sur l’Arctique essentielle
Seuls les brise-glaces permettent de se déplacer en Arctique dans des conditions de sécurité relatives. Les Etats-Unis ne possèdent que deux navires de cette classe, tous deux étant obsolètes. Washington n'a pas d'argent pour en construire d'autres. Le prix d'un brise-glaces moderne peut atteindre un milliard de dollars, et sa construction demande des années. La Russie compte 27 brise-glaces et la Chine, qui n'est pas une puissance arctique, en possédera deux l'année prochaine.

Les Etats-Unis n'ont pas non plus de stratégie arctique, et cette question a retenu l'attention des autorités américaines il y a seulement quelques mois, indique le magazine.

Арктика - Sputnik France
Arctique: la plupart des pays riverains préfèrent coopérer avec Moscou
Enfin, les Etats-Unis se sont créé un obstacle juridique. Selon la législation internationale, toutes les puissances arctiques  — les Etats-Unis, la Russie, le Canada, le Danemark et la Norvège — ont droit au plateau continental dans une zone de 200 miles nautiques attenante à leur frontière. Cela dit, la Convention de l'Onu sur le droit de la mer (que Washington n'a pas ratifiée) autorise les pays signataires à déposer, au cours de 10 ans, une demande d'élargissement de la limite extérieure de leur plateau continental. Les Etats-Unis ne pourront pas le faire aussi longtemps qu'ils ne se joindront pas à ce document international.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала