Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

« Libido malsaine dans les transports : gare a vous, mesdames ! »

© AFP 2021 MIGUEL MEDINAA woman walks on a plateform of Parisian subway as a train arrives, on October 28, 2010 in Paris.
A woman walks on a plateform of Parisian subway as a train arrives, on October 28, 2010 in Paris. - Sputnik France
S'abonner
100% des utilisatrices des transports en commun franciliens ont été harcelées, indique une étude.

Selon un rapport qui ne puit que choquer une moscovite lambda habituée à prendre bus et métro habillée comme bon lui semble et à n’importe quelle heure de la journée – le métro ferme en Russie peu après minuit – il se fait que 100% des utilisatrices de transports en commun franciliens auraient subi ne serait-ce qu’une fois dans leur vie les pulsions freudiennes de leurs compatriotes mâles.

Ce chiffre apparaît moins flou et/ou subjectif quand on apprend qu'une jeune fille sur dix âgée de moins de 20 ans atteste avoir déjà été sexuellement agressée et que près de 75.000 femmes seraient violées chaque année. Les statistiques étant d'une implacable éloquence, on s'attendrait à ce que les mesures adoptées soient en adéquation avec l'ampleur du fléau. Or, jusqu'à présent, seuls 2% des crimes de ce genre sont suivis d'une condamnation aux assises… soit trois fois rien.

New Delhi - Sputnik France
Inde: le nombre de viols à New Delhi a augmenté d'un tiers en 2014 (police)
Quoi qu'il en soit, comme la coercition judiciaire passe également par un conditionnement social multilatéral — l'éducation scolaire et les messages véhiculés par les médias en font bien évidemment partie — le collectif « Stop Harcèlement de Rue », appuyé dans sa démarche par le HCEfh (Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes), a décidé de mettre en place tout un plan visant à sécuriser ces victimes potentielles que sont les femmes dans les transports en commun. Alice Barbe, membre de ce collectif, s'est exprimé sur nos ondes en déclinant lesdites mesures. En voici un aperçu synthétique:

Plusieurs dispositifs d'ordre technique devraient être lancés d'ici peu que l'on pourrait catégoriser selon qu'ils se rapportent au principe « préventif » ou « effectif ». Préventivement, des marches participatives d'usagères soucieuses d'améliorer la conditionnement féminine dans les transports sont prévue. Elles seront doublées d'une campagne de sensibilisation nationale en automne qui dans l'idéal débouchera sur la possibilité d'arrêter les bus de nuit quand besoin est. Nantes serait le pionnier de cette heureuse tendance. Sur le plan effectif, on compte sur le perfectionnement des services d'alerte téléphoniques déjà existants ainsi que sur l'apparition de nouveaux outils numériques SOS, alertes par textos y compris.

Male civil society members wear burqas to protest violence against women, ahead of International Women's Day, in Kabul, Afghanistan, Thursday, March 5, 2015 - Sputnik France
Des hommes afghans organisent une marche en burqa à Kaboul
Pascale Boistard, secrétaire d'Etat aux droits des femmes, s'est récemment rendue à la gare du Nord où elle a exposé tous les tenants et aboutissants du plan déployé. D'après Alice Barbe, il convient de « réunir tous les partis prenants [qui] doivent se [mettre] autour de la table, [pas seulement les hommes]. Au niveau instutionnel, ce sont toujours les hommes qui sont chargés de débattre, or, ils ne sont pas totalement conscients de ce que peut représenter comme danger un endroit où il n'y a pas de lumière ou d'issues de secours. L'idée, c'est que les femmes qui sont agentes des services de transport [ soient impliquées] ».

Interrogée sur les raisons de ce phénomène d'agression dans les lieux publics, particulièrement dans les bus et les bus scolaires — le Huffington Post en parle d'ailleurs amplement dans un article mis en ligne le 16 avril (« Violences contre les femmes dans les transports: rapport choc remis au gouvernement »), Mme Barbe évoque une domination masculine prégnante dans l'espace public entre autres reflétée par des publicités explicitement sexistes dans les zones de transport public. Faut-il donc fournir un effort de sémantique en valorisant au grand maximum le rôle des femmes dans la société? Rome ne s'étant pas faite en un jour, espérons que ces dispositifs conjuguant innovations techniques et condition-nement social introduisent des mesures encores plus vigoureuses et tenant compte des réalités actuelles, en particulier dans les zones dites de non-droit.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала