Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Fusillade à Moukatchevo: Pravy Sektor accuse les combattants de Donetsk

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosMilitants de Pravy Sektor, parti ultranationaliste interdit en Russie
Militants de Pravy Sektor, parti ultranationaliste interdit en Russie - Sputnik France
S'abonner
Le porte-parole de Pravy Sektor, parti ultranationaliste interdit en Russie, a accusé des groupes criminels locaux ainsi que des insurgés de Donetsk du déclenchement de la fusillade survenue à Moukatchevo (ouest) samedi.

Deux voitures de la police en train de brûler, Moukatchevo, Ukraine - Sputnik France
Fusillade à Moukatchevo: le faux départ pour un nouveau Maïdan?
L'ensemble sportif de Moukatchevo (région de Transcarpatie, ouest de l'Ukraine), théâtre d'affrontements armés entre des militants de Pravy Sektor d'un côté et des représentants de la milice et des milieux d'affaire de la ville de l'autre, avait servi de base aux combattants de la République populaire de Donetsk (DNR), a déclaré le porte-parole du parti ultranationaliste, Andreï Charaskine, lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision 112 Ukraïna.

"Ce ne sont pas que des groupes criminels locaux qui sont actifs dans la région, mais également le détachement commando Riazan (…). Leur chef a confirmé que ses combattants y étaient présents. Selon les données préliminaires dont nous disposions en plus de l'information sur le trafic illégal, cet ensemble sportif servait également de base d'entraînement aux combattants de la DNR", a fait savoir M.Charaskine.

Président ukrainien Piotr Porochenko - Sputnik France
Ukraine: le président fustige les forces politiques dotées de groupes armés
Samedi, des militants de Pravy Sektor, parti ultranationaliste interdit en Russie ont fait face à la police et à des représentants des milieux d'affaires de la ville de Moukatchevo (région de Transcarpatie, ouest de l'Ukraine). Lors des affrontements, les deux parties prenantes ont ouvert le feu au lance-grenade et à l'arme automatique. Selon le ministère ukrainien de l'Intérieur, l'accrochage a fait trois morts et treize blessés.

Le parquet a annoncé que près de 20 personnes armées, habillées en camouflage avec des écussons "Pravy Sektor" dessus, avaient fixé un rendez-vous avec des habitants locaux dans le but de revoir les zones de contrôle et d'influence. Suite à un désaccord, ils ont ouvert le feu.

Les représentants de Pravy Sektor ont pour leur part déclaré que la fusillade a été provoquée suite à leur tentative d'éradiquer le trafic illégal de cigarettes.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала