Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

14 pays qui pourraient devenir des Grèces

© Photo Jimmy NelsonTanzanie
Tanzanie - Sputnik France
S'abonner
Des banques fermées et des manifestations dans la rue démontrent une crise profonde en Grèce provoquée par son énorme dette extérieure, cependant, la crise de la dette frappe déjà aux portes d'autres pays.

Selon le dernier rapport de l'ONG britannique Jubilee Debt Campaign, plusieurs pays du Sénégal au Laos ont atteint un seuil critique de dette, de ce fait, l'aggravation de la conjoncture économique ou une augmentation soudaine des taux d'emprunt sur les marchés mondiaux de la dette pourraient aboutir à une catastrophe.

This photo taken in Athens on July 11, 2015 the map of Europe represented on a euro coin and banknotes - Sputnik France
L'intransigeance allemande, le début de la fin pour l'Union européenne ?
Jubilee Debt Campaign note également que dans de grandes économies les taux d'emprunt faibles, qui sont devenus une réponse clé à la crise, ont amené à ce que les gouvernements, les entreprises et les consommateurs continuaient à faire des emprunts, en accumulant les problèmes pour l'avenir.

"Selon nos estimations, 14 pays se rapprochent précipitamment d'une nouvelle crise de la dette en raison de leurs dettes extérieures et de leurs déficits budgétaires élevés", annonce le rapport.

A titre d'exemple, l'ONG britannique indique la Tanzanie, un pays qui a accumulé une dette extérieure considérable depuis les années 1990. La croissance économique de la Tanzanie et ses revenus gouvernementaux dépendent considérablement de l'exportation d'or et de minerai de métaux précieux, dont les prix ont diminué ces derniers mois.

Grèce - Sputnik France
Grèce: les larmes d'un retraité font craquer un homme d'affaire australien
La chute des prix des matières premières dans le contexte du ralentissement de la croissance économique en Chine, ainsi que le renforcement du dollar, constituent une menace pour de nombreux pays africains, car ils font des emprunts en dollars. Ainsi, l'Ethiopie, dont le niveau de la dette ne cesse de croître, et la Mongolie, dont la valeur de la monnaie nationale est progressivement en baisse, peuvent être extrêmement sensibles aux chocs économiques.

Cependant, de nombreux experts estiment que les intentions de la Réserve fédérale américaine d'augmenter progressivement les taux d'emprunt cette année serviraient de catalyseur à une profonde crise de la dette sur les marchés mondiaux, ce qui amènerait des conséquences graves.

Dans son rapport publié le mois dernier, la Banque mondiale a averti que les pays en développement devaient "espérer le meilleur et se préparer au pire".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала