Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Relations Russie-OSCE: le président de l'Assemblée parlementaire attendu à Moscou

© AP Photo / Ivan SekretarevIllka Kanerva, président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE
Illka Kanerva, président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE - Sputnik France
S'abonner
Illka Kanerva se rendra vendredi à Moscou afin de rencontrer Sergueï Narychkine et discuter des perspectives de la normalisation des relations entre l'Assemblée parlementaire de l'OSCE et la Russie.

"Cette semaine, vendredi, le président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE se rendra à Moscou afin de mener des négociations avec le chef de notre délégation Sergueï Narychkine. Ils discuteront (…) de la normalisation des relations entre l'Assemblée parlementaire de l'OSCE et la délégation russe", a fait savoir Alexeï Pouchkov, président de la commission des affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe).

Assemblea parlamentare dell'OSCE ad Helsinki - Sputnik France
Réunion de l’OSCE à Helsinki: l'Italie condamne la mise au ban de la Russie
Il a espéré que "ces négociations aboutiront à l'intensification des tendances positives qui existent au niveau européen parlementaire et qu'elles contribueront notamment à une levée des sanctions introduites contre certains parlementaires".

Mercredi 1er juillet, le représentant du ministère finlandais des Affaires étrangères, Vesa Häkkinen, a annoncé la décision du gouvernement d'interdire l'entrée sur le territoire finlandais à Sergueï Narychkine en raison des sanctions décrétées par l'UE. Outre le président de la Douma, six personnes de la délégation russe se sont retrouvées dans la même situation.

"L'ensemble de la délégation russe ne participera pas à la session qui se déroulera à Helsinki. Nous protestons contre l'arbitraire, contre la violation des principes de la démocratie et du dialogue. Je suis sûr que la politique agressive de Washington et de ses alliés dociles ne pourra pas remplacer notre volonté souveraine, la volonté des Européens de vivre ensemble et de définir ensemble notre destin et l'avenir de notre maison commune qui est l'Europe", a fait savoir M.Narychkine en commentant cette situation.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала