Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Yémen: sous les bombes, 100 personnes évacuées vers Moscou

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosПрилет бортов МЧС из Йемена
Прилет бортов МЧС из Йемена - Sputnik France
S'abonner
Des avions du ministère russe des Situations d'urgence ont évacué près de 100 Russes et étrangers de Sanaa à Moscou.

L'opération d'évacuation s'est passée sous les bombardements qui ne cessent pas malgré la trêve. Quinze minutes avant l'arrivée des avions russes, l'aéroport a été attaqué. La piste de décollage et d'atterrissage était partiellement détruite et recouverte d'obus, ce qui n'a néanmoins pas dissuadé les pilotes et les secouristes d'intervenir.

Ils ont évacué près de 100 civils, dont des Russes et des étrangers ayant voulu les rejoindre. Le vol a été long, trois heures jusqu'à l'Egypte et puis six heures jusqu'à Moscou. Mais les personnes évacuées étaient prêtes à faire un voyage encore bien plus long pour s'éloigner de la guerre. Certains étaient venus au Yémen pour travailler et d'autres se sont mariés avec des Yéménites. Mais ils ont dû quitter Sanaa, où 21 millions d'habitants sont à deux doigts de mourir de faim.

Anti-Houthi fighters of the Southern Popular Resistance stand near a tank in Yemen's southern port city of Aden May 16, 2015 - Sputnik France
La trêve au Yémen violée dès son entrée en vigueur
Chaque Etat aidera à ses ressortissants évacués à regagner leur pays d'origine. Mais ces derniers espèrent quand même revenir au Yémen un jour, car ils y ont laissé tout ce qu'ils possédaient.

La Russie envisage d'effectuer de nouvelles évacuations car de nombreuses personnes souhaitent encore quitter le Yémen. La Russie a été le premier pays qui a acheminé 46 tonnes de produits alimentaires et d'eau dans la région.

Yemenis search for survivors in the rubble of houses destroyed by Saudi-led airstrikes in a village near Sanaa, Yemen - Sputnik France
Yémen: violents combats dans le sud, l'émissaire de l'ONU attendu à Sanaa
Le 5 juillet, l'ONU a décrété le niveau d'urgence humanitaire le plus élevé au Yémen, où les combats ont déjà fait 2.800 morts dont 1.400 civils, et 13.000 blessés, de mars à fin juin 2015, selon l'organisation.

Les Houthis, soutenus par l'Iran, se sont emparés depuis juillet 2014 de vastes régions du Yémen. Le 26 mars, l'Arabie saoudite a pris la tête d'une coalition arabe pour empêcher ces insurgés de prendre le contrôle de tout le pays alors qu'ils étaient parvenus à Aden, poussant M. Hadi, qui s'y était réfugié, à s'exiler à Ryad.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала