Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La République tchèque accueillera 1.500 réfugiés

S'abonner
Des réfugiés qui vivent dans des camps en Italie, en Grèce et en Syrie seront hébergés par la République tchèque alors même qu’un meeting contre les immigrés et pour la sortie de l’Union européenne se déroulera samedi prochain à Prague.

Selon les médias qui se réfèrent au Secrétaire d'Etat tchèque aux Affaires européennes, Tomas Prouza, la République tchèque commencera à accueillir des réfugiés à partir de septembre prochain.

Milos Zeman, président de la République tchèque - Sputnik France
République tchèque: le gouvernement réduit les pouvoirs présidentiels

"Les premiers réfugiés pour lesquels la République tchèque est prête à devenir une nouvelle maison doivent arriver dans le pays en septembre, et, en tout, près de 400 personnes seront admises d'ici à la fin de l'année ", a dit le responsable aux journalistes.

Avant d'arriver en République tchèque, les migrants devront passer une série de contrôles préliminaires dont un effectué par les services secrets tchèques. Ce seront surtout des chrétiens qui seront accueillis en République tchèque.

Tous les réfugiés arrivés passeront plusieurs mois dans des camps spéciaux sur le territoire national avant d'être hébergés dans des villages. Les habitants locaux devront surveiller les réfugiés qui commenceront l'étude de la langue. Plus tard, les adultes pourront travailler et les enfants iront à l'école.

Зарубежные страны: Чехия - Sputnik France
La République tchèque s'impose sur le marché des armes

D'ici à la fin 2017, 1.500 réfugiés seront accueillis en République tchèque selon la décision du gouvernement du pays. Une telle politique est confrontée au mécontentement d'une partie de la population. Un meeting contre les immigrés et pour la sortie de l'UE se tiendra samedi prochain à Prague.

"Seule la sortie immédiate de l'UE peut mettre fin à la folie immigrationniste, aux problèmes économiques et au conflit militaire planifié avec la Fédération de Russie", a indiqué Adam Bartos, président du parti Démocratie nationale qui est un des organisateurs du meeting.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала