Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Bavures de la police US: les psychologues à la rescousse

© AP Photo / Andrew HarnikPolice des Etats-Unis, juillet 2015
Police des Etats-Unis, juillet 2015 - Sputnik France
S'abonner
La police américaine pourra suivre une formation visant à réduire le nombre des victimes parmi la population civile.

Les psychologues américains ont découvert les causes du comportement extrême de la police des Etats-Unis, qui a causé la mort d'un nombre important de civils. Selon eux, il sera possible de corriger les réactions excessives des policiers en leur proposant une formation spéciale.

Un policier blanc braque des adolescents noirs non armés - Sputnik France
Les Noirs plus souvent victimes de la police: qu’en pensent les Américains?
Il s'avère que le cerveau de certains représentants des forces de l'ordre est dénué de la capacité de freinage nécessaire afin d'agir de façon pondérée en situation d'urgence.

Dans le même temps, les processus en cours dans l'organisme d'une personne en train de prendre la décision d'ouvrir le feu exigent la coordination de plusieurs parties de cerveau. Les tirs effectués par erreur sont notamment causés par le manque de la concentration.

Selon les conclusions des scientifiques, il est donc possible de prévenir les accidents de ce genre en réalisant des cours d'entraînement spéciaux avec les policiers.

"Le tir à l'arme au feu un est processus sophistiqué. Si on y rajoute les conditions dans lesquelles travaillent les militaires et les représentants des forces de l'ordre, on constate que l'apprentissage de l'usage correct des armes est quelque chose de compliqué", a confié Adam Biggs, chercheur de l'Université Duke.

Almost half of the US population believes that police officers should carry more military equipment - Sputnik France
Washington Post: la police US tue plus de deux personnes par jour
Une expérience organisée par les psychologues atteste que la décision de ne pas ouvrir le feu est liée à la capacité de freinage. Lors de l'expérience, un groupe de personnes a été prié de se concentrer au maximum en effectuant des tirs lors d'une fusillade simulée sur ordinateur. En revanche, aucune demande spécifique n'a été faite lors de l'entraînement de l'autre groupe. Au final, au cours d'un test de tir commun, le premier groupe visait les cibles correctes en évitant plus souvent les civils.

Au cours de cinq premiers mois de cette année, la police américaine a causé la mort de près de 385 civils. C'est deux fois plus que le nombre de victimes enregistré au cours de dix dernières années. Il est à noter que deux tiers des victimes non armés étaient des noirs et des latino-américains.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала