Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les hackers contre l'adultère

© AP Photo / Lee Jin-manIn this June 10, 2015 photo, Ashley Madison's Korean web site is shown on a computer screen in Seoul, South Korea.
In this June 10, 2015 photo, Ashley Madison's Korean web site is shown on a computer screen in Seoul, South Korea. - Sputnik France
S'abonner
Des hackers ont piraté le site Ashley Madison, spécialisé dans les rencontres secrètes entre personnes mariées, écrit mardi 21 juillet le quotidien Kommersant.

Les pirates accusent les propriétaires du site d'avoir menti aux utilisateurs en affirmant que moyennant une somme d'argent, leurs informations pouvaient être supprimées du site. Les pirates exigent sa fermeture.

Le piratage d'Ashley Madison a été confirmé dans un communiqué publié lundi par la société Avid Life Media, qui en est propriétaire. Ce site a été créé en 2001, et se définit comme "la plus connue des marques dans le domaine des adultères et des rencontres entre hommes et femmes mariés". Aujourd'hui, il compte plus de 37,6 millions d'utilisateurs. Les hackers ont mis la main sur les noms, les adresses et d'autres informations personnelles concernant les utilisateurs de ce site.

Судебный молоток - Sputnik France
Corée du Sud: la loi sur l'adultère abrogée
Le piratage a été revendiqué par le groupe "The Impact Team". Les hackers menacent de rendre publiques les informations sur les utilisateurs si Ashley Madison et un autre site, EstablishedMen.com, n'étaient pas fermés. "Nous publierons tous les enregistrements sur les clients, leurs profils avec leurs fantasmes secrets, les photos nues, les conversations, les données de cartes bancaires, les noms et les adresses. Avid Life Media est coupable de mensonge et d'un grave préjudice à l'égard de millions d'utilisateurs", indique le communiqué. Les hackers accusent le site d'avoir menti aux utilisateurs en affirmant que moyennant une somme d'argent, leurs informations pouvaient être supprimées de la plate-forme. En réalité, il ne le faisait pas. D'après le blog Krebs on Security, spécialisé en sécurité cybernétique, une partie des informations sur les utilisateurs du site a déjà été diffusée sur internet. En avril, Avid Life Media avait annoncé avoir l'intention de lancer Ashley Madison en bourse.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала