Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Politique d'immigration: l'Allemagne s'enflamme

S'abonner
Dans un contexte de niveau record des flux migratoires, les autorités allemandes font face à un problème croissant d'intolérance de la part de nombreux Allemands.

Les cas d'incendies de camps de réfugiés ayant fui les conflits armés partout dans le monde deviennent de plus en plus fréquents en Allemagne. Ainsi, 150 cas d'incendies criminels et d'autres actes violents visant des nouveaux camps censés abriter près de 450.000 réfugiés ont été enregistrés au cours du premier semestre de 2015. Il est à noter qu'en 2014 on avait dénombré au total 170 incidents de ce genre.

German Chancellor Angela Merkel - Sputnik France
Quand Merkel fait pleurer une petite réfugiée palestinienne
Ces incidents, qui sont souvent la conséquence des protestations des habitants contre l'admission de milliers d'immigrés provenant de pays tiers, viennent considérablement ternir l'image du pays qui avait entrepris tant d'efforts pour se faire pardonner de son passé nazi.

Ces actes violents ont également contribué à la montée des tensions sociales puisqu'un certain nombre d'Allemands soutiennent aussi la politique d'accueil des réfugiés.

"J'ai honte du sentiment de haine envers les étrangers qu'on constate dans les rues de l'Allemagne", a déclaré Heiko Maas, ministre allemand de la Justice, suite au message sur l'intensification des attaques visant des camps des réfugiés diffusé par le ministère de l'Intérieur.

"Ces attaques ignobles de camps des réfugiés sont (…) inacceptables", a annoncé le président du pays Joachim Gauck.

Néanmoins, dans le contexte de croissance des "craintes irrationnelles et de la violence" envers les immigrés en Allemagne, une tendance à la compassion se fait également ressentir, a fait remarquer M.Maas dans une interview accordée au quotidien Bild.

Effectivement, les sondages effectués au mois d'avril ont démontré que la moitié des Allemands considèrent que l'Etat devrait accueillir plus de réfugiés.

Migrants rest after disembarking from the expedition vessel Phoenix in the Sicilian harbour of Augusta, Italy June 17, 2015. - Sputnik France
L'immigration divise l'Europe
"Le gouvernement n'a pas de stratégie pertinente, et de plus, certains hommes politiques, notamment de droite, aggravent la situation en faisant des commentaires et des actes séditieux", a expliqué Hajo Funke, professeur de l'Université libre de Berlin, dans une interview accordée à Reuters.

Ainsi, cette semaine, Horst Seehofer, membre de l'Union chrétienne-sociale (CSU) et ministre-président de Bavière, a appelé à exclure les immigrés des Balkans, en expliquant que la situation n'y était pas horrible au point de leur accorder le droit de réfugié en Allemagne.

"Les idées des populistes de la CSU se propagent à la vitesse de feux de forêt et sont extrêmement dangereux", a fait remarquer M.Funke.

Il est envisagé que cette année, le nombre de réfugiés en Allemagne soit deux fois plus grand qu'en 2014 (200.000 personnes). La plupart de ceux qui sont déjà sur le territoire allemand sont originaires du Kosovo, de Syrie, de Serbie, d'Albanie, d'Irak et d'Afghanistan.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала