Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Géorgie, Arménie: l’UE laisse entrevoir une levée du régime des visas

© REUTERS / Yves HermanPolish Prime Minister Donald Tusk
Polish Prime Minister Donald Tusk - Sputnik France
S'abonner
Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a commencé sa tournée dans le Caucase du sud par la promesse de la libéralisation du régime des visas pour la Géorgie et l’Arménie.

L’ex-premier ministre polonais maintenant président du Conseil européen depuis la fin de l’année 2014 entame là son premier voyage dans la région. Lundi, il était en Arménie, à Erevan. La Géorgie est le deuxième pays de sa tournée caucasienne. Puis M. Tusk se rendra en Azerbaïdjan.

Акции сторонников вступления в Евросоюз во Львове - Sputnik France
Levée des visas pour l’Ukraine: une fausse promesse de l’UE?

D’après le site du Conseil européen, le voyage du président est organisé à la suite du sommet du Partenariat oriental qui s’est tenu à Riga les 21 et 22 mai 2015. Les trois pays caucasiens ainsi que la Biélorussie, l’Ukraine et la Moldavie participent au programme européen du Partenariat oriental, lancé en 2009, afin de renforcer les relations de l'UE avec ses voisins d’Europe orientale et du Caucase du sud.

Chaque pays a choisi son propre type de partenariat avec l’Union européen.

Selon Tusk, la Géorgie est le chef de file du partenariat. En 2014, l'accord d'association UE-Géorgie et sa zone de libre-échange approfondi est entré en vigueur. En juin 2012, l'UE a entamé un dialogue sur les visas avec la Géorgie et un plan d'action visant à libéraliser le régime des visas a été présenté au début de l'année 2013. "Afin d’acquérir la levée du régime de visas, la Géorgie doit accomplir une série de réformes dans les domaines de la lutte contre la corruption, du trafic de drogues et de la traite des êtres humains", a déclaré Donald Tusk lors de sa visite à Tbilissi. 

A la suite de l'adhésion de l'Arménie à l'Union économique eurasiatique, fondée par la Biélorussie, le Kazakhstan et la Russie, les négociations relatives à un accord d'association avec l'UE ont été suspendues. "Toutefois, l'UE regarde vers l'avant et est clairement attachée à poursuivre ses négociations lorsque cela est compatible avec les engagements de l'Arménie au sein de l'Union eurasiatique", précise le site officiel du Conseil européen.

L’Azerbaïdjan, à son tour, n’a jamais exprimé son intention de conclure un accord d'association avec l'UE. Cependant Bakou, ainsi qu’Erevan, continuent à participer au programme du Partenariat oriental.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала