Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France entérine la réduction des centrales nucléaires

© Sputnik . A. Solomonov  / Aller dans la banque de photosМонтаж энергоблока на АЭС
Монтаж энергоблока на АЭС - Sputnik France
S'abonner
L'Assemblée nationale vient d'approuver le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, dernière étape de la validation du texte, écrit vendredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

François Hollande remplit ainsi l'une de ses principales promesses de campagne — réduire d'ici 2025 la part des centrales nucléaires dans la production d'électricité de 75 à 50%. De plus, en tant que président de la Conférence sur le climat où est attendue en décembre la signature d'un nouvel accord global pour succéder au protocole de Kyoto, Paris peut se vanter d'une base législative exemplaire et appelle les autres participants à s'aligner sur elle.

Local residents pray as they queue up for relief supplies distributed by international aid organisation after the April 25 earthquake in Bhaktapur, Nepal, May 10, 2015 - Sputnik France
COP 21, projet de réduction massive de la population mondiale
Le projet de loi sur la transition énergétique a été adopté mercredi, pratiquement un an après sa présentation aux députés par la ministre de l'Écologie Ségolène Royal. Ce document ouvre la voie à la réduction de la dépendance du pays envers l'énergie nucléaire. Il interdit notamment d'augmenter la capacité totale des centrales nucléaires françaises: pour lancer de nouveaux réacteurs il sera nécessaire d'arrêter les anciens. Hollande remplit ainsi encore deux promesses de campagne — fermer la centrale nucléaire de Fessenheim et avancer vers son remplacement par un troisième réacteur à Flamanville, où est installé un tout nouveau réacteur européen à eau pressurisée (lancement prévu au second semestre 2017). La France souligne ainsi qu'elle ne renonce pas à ses ambitions nucléaires.

En gardant inchangée la puissance actuelle de 63,2 GW produite par les 58 réacteurs des 19 centrales nucléaires françaises, il est prévu de réduire la part de l'énergie nucléaire en augmentant l'efficacité énergétique et en développant d'autres types d'énergie, avant tout les énergies renouvelables. "Cette loi contribuera à la création de 100 000 emplois dans le cadre de la croissance verte", affirme Ségolène Royal.

Контейнеры с радиоактивными отходами на Машиностроительном предприятии Звездочка в Северодвинске - Sputnik France
Des déchets radioactifs enfouis dans la loi Macron
Le projet de loi implique une série d'objectifs écologiques: réduire de 40% (par rapport à 1990) les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 et de 30% la consommation d'hydrocarbures, ainsi que diminuer la consommation énergétique de 50% d'ici 2050. Plusieurs mesures concernent la vie quotidienne de la population et des entreprises — l'éco-prêt à taux zéro (pour augmenter l'efficacité énergétique des bâtiments), les subventions pour l'achat de voitures électriques, l'augmentation de la part de déchets recyclés et l'interdiction des sacs plastiques à usage unique.

Les républicains de l'opposition sont convaincus de l'impossibilité d'atteindre le niveau annoncé d'ici 10 ans. Certains pensent même que la France n'a pas besoin de dénucléarisation parce que les centrales nucléaires sont écologiquement propres et n'émettent pas de CO2. Certains députés avertissent que le projet de loi pour la croissance verte risque en réalité d'aggraver la situation environnementale dans le pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала