Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cameroun: un nouvel attentat suicide fait au moins 20 morts

© AFP 2021 REINNIER KAZECameroonian soldiers patrol in Amchide, northern Cameroon, 1 km from Nigeria
Cameroonian soldiers patrol in Amchide, northern Cameroon, 1 km from Nigeria - Sputnik France
S'abonner
Un attentat perpétré par une kamikaze adolescente dans la ville de Maroua (nord du Cameroun) a fait au moins 20 morts.

Le Cameroun a été la cible samedi soir d'un nouvel attentat, perpétré par une kamikaze adolescente et qui a fait au moins 20 morts dans la ville de Maroua (extrême-nord), déjà frappée mercredi par une double attaque meurtrière portant la marque les islamistes nigérians de Boko Haram, annoncent les médias locaux.

Dimanche matin, la télévision d'Etat camerounaise a revu à la hausse le bilan, faisant état de 20 morts, contre 14 dans un premier temps, et de 79 blessés.

Selon la télévision, il s'agit, comme mercredi, d'un attentat-suicide commis par une jeune adolescente qui a déclenché sa bombe dans un bar d'un quartier populaire de la ville.

"Une fillette d'une douzaine d'années s'est faite exploser entre deux ventes à emporter au lieu-dit +pont vert+. Les forces de sécurité ont bouclé la zone de l'attentat suicide et procédé à plusieurs arrestations", selon la télévision.

Maroua, ville commerçante jadis animée et majoritairement peuplée de musulmans, vivait déjà dans la peur et sous étroite surveillance militaire depuis des mois. La circulation des deux-roues, connus pour être le moyen de transport privilégié par les islamistes, était notamment interdite dès la tombée de la nuit.

Mercredi déjà, deux adolescentes kamikazes avaient tué 13 personnes en se faisant exploser au marché central de Maroua et dans un quartier voisin. Maroua est le chef-lieu de la région de l'Extrême-Nord, frontalière des fiefs nigérians du groupe islamiste Boko Haram, qui multiplient les attaques au Nigeria, mais aussi chez ses voisins, Cameroun, Tchad et Niger.

Ces pays ont lancé au début 2015 de vastes opérations militaires contre les islamistes, leur infligeant de lourdes pertes sans parvenir à les neutraliser. Et les attentats sont désormais quasi-quotidiens au Cameroun.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала