Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Chambre des Lords britannique: sexe, drogue et… démission

© AP Photo / Alastair Grantla chambre des Lords, Londres
la chambre des Lords, Londres - Sputnik France
S'abonner
Le vice-président de la Chambre des Lords britannique a démissionné de son poste après la diffusion par le tabloïd The Sun de photos et d'une vidéo le montrant en train de consommer de la drogue avec des prostituées.

Le Lord John Sewel, un homme marié de 69 ans, père de quatre enfants, dont deux adoptés, ancien sous-secrétaire d'Etat à l'Ecosse de Tony Blair, apparaît dans une vidéo diffusée par The Sun avec deux prostituées. On le voit torse nu, prendre de la cocaïne à l'aide d'un billet roulé de cinq livres.

"Ces révélations sur le comportement de Lord Sewel sont choquantes et inacceptables. Lord Sewel a démissionné ce matin de son poste de président de commissions parlementaires", a annoncé dimanche la présidente de la Chambre des Lords, la baronne Frances D'Souza, en ajoutant que "ces accusations graves vont être transmises au responsable du règlement de la Chambre des Lords ainsi qu'à la police pour qu'une enquête urgente soit menée".

Activist of  women's rights group FEMEN as former International Monetary Fund (IMF) head Dominique Strauss-Kahn in the so-called Carlton Affair, in Lille, February 10, 2015 - Sputnik France
DSK: "Je n'ai commis ni crime, ni délit"
Il conserve toutefois son siège de parlementaire. Sans attendre une éventuelle exclusion, le député travailliste John Mann a appelé John Sewel à démissionner de la Chambre des Lords, dont il est membre depuis 1996.

"Il ne peut pas se présenter devant sa propre commission et s'attendre à une audition sérieuse. C'est une honte. Il doit prendre sa retraite et démissionner immédiatement", a déclaré John Mann.

Ces révélations sont d'autant plus surprenantes que John Sewel préside une commission qui a édicté des règles de bonne conduite pour que les Lords agissent "avec altruisme, intégrité, sens des responsabilités, transparence et honnêteté". Ainsi, Lord Sewel pourrait être le premier Lord à être exclu du Parlement, selon les nouvelles règles qu'il a lui-même contribué à introduire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала