Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Iran veut acheter des avions de ligne russes

© Sputnik . Valery Titievsky / Aller dans la banque de photosСамолет "Сухой Суперджет-100"
Самолет Сухой Суперджет-100 - Sputnik France
S'abonner
Les sanctions décrétées contre l'Iran lui interdisent d'acheter de nouveaux avions et des pièces de rechange pour entretenir les appareils en service. Téhéran espère régler ce problème après la levée des sanctions et souhaite engager des négociations avec les constructeurs aéronautiques russes.

L'Iran souhaite acquérir des avions de ligne russes, a annoncé à l'agence Sputnik Mohammad Khoda-Karami, président de l'Organisation iranienne de l'aviation civile.

"Nous sommes ouverts à la coopération avec tous les constructeurs aéronautiques internationaux, y compris russes. Cette question fera l'objet de négociations entre Téhéran et Moscou", a déclaré M.Khoda-Karami.

Selon lui, les négociations porteront sur les détails des transactions possibles. L'Iran envisage également d'évoquer des livraisons de pièces de rechange et d'autres équipements.

SSJ100 for Interjet - Sputnik France
SSJ-100: une société mexicaine achète dix avions russes
"Nous espérons compléter notre parc d'avions de ligne par des appareils russes", a indiqué le président de l'Organisation de l'aviation civile.

Il n'a pas donné la date exacte du début des négociations, mais a espéré qu'elles "n'allaient pas tarder".

"Nous savons qu'une délégation de négociateurs russes se rendra prochainement à Téhéran", a précisé le responsable iranien.

Le ministre iranien des Routes et du développement urbain, Abbas Akhoundi, avait auparavant déclaré que l'Iran manquait d'avions civils et que le pays comptait procéder à leur achat après la levée des sanctions. Des pourparlers ont déjà eu lieu à ce sujet avec deux sociétés françaises, ainsi qu'avec les représentants de Boeing et d'Airbus, a fait savoir M.Akhoundi.

Демонстрационные полеты на авиасалоне МАКС-2013 - Sputnik France
Une compagnie aérienne népalaise compte acheter cinq SSJ-100 russes
Le parc d'avions de ligne en Iran comprend aussi bien des appareils de fabrication russe que des Boeing livrés par les Etats-Unis avant 1979. Les sanctions — tant internationales que décrétées unilatéralement par Washington — interdisent au pays d'acheter de nouveaux avions et des pièces de rechanges pour l'entretien des appareils en service. L'impossibilité de maintenir en l'état les avions de fabrication occidentale a provoqué une hausse des accidents aériens en Iran.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала