Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des professeurs d'électronique russes dans le Golfe

© SputnikEcoliers au travail
Ecoliers au travail - Sputnik France
S'abonner
Des ingénieurs et chercheurs russes du Centre d'ingénierie de l'Université nationale de recherche nucléaire MePhi enseigneront l'électronique aux écoliers des pays du Golfe.

Сотрудники МИФИ - Sputnik France
"Bouclier": le nouveau système russe contre les cyberattaques industrielles
L'Université nationale de recherche nucléaire MePhi (ou MIFI) participe depuis 2013 au projet éducatif "Créons ensemble", dans le cadre duquel ingénieurs et enseignants mettent au point des méthodes d'apprentissage et organisent des ateliers techniques pour les écoliers. L'expérience positive des centres de créativité technique de Moscou a déjà été adoptée par les écoles des régions russes, du Kazakhstan et de Biélorussie. Pour exporter ce projet éducatif hors de la CEI, le personnel du Centre d'ingénierie de l'Université nationale de recherche nucléaire MePhi a eu recours aux constructeurs électroniques Voltio.

"Nous avons sélectionné des exercices et des leçons pour les écoliers de divers niveaux. Certains exercices seront réalisés pendant les cours à l'école, d'autres comme des expériences individuelles. A ce jour, l'adaptation des constructeurs électroniques et des méthodes d'enseignement s'est déroulée avec succès dans plusieurs écoles de la capitale de Bahreïn, Manama", explique Dmitri Mikhaïlov, responsable du Centre d'ingénierie de l'Université nationale de recherche nucléaire MePhi.

Магниты - Sputnik France
La Russie relance sa production d'aimants haut de gamme
Ce projet sera présenté du 26 juillet au 27 août 2015 à toutes les écoles et aux centres de formation de la région pendant la plus grande exposition du Golfe, Youth City 2030, qui se tiendra à Manama.

"Aujourd'hui nous posons les bases de la future coopération scientifique et technique à long terme avec d'autres pays. L'échange éducatif permettra à la nouvelle génération d'ingénieurs en Russie et dans les pays partenaires de parler la "même langue", indique Dmitri Mikhaïlov.

Selon ce dernier, les pays des BRICS, où les programmes de développement des innovations et de la croissance technologique sont en évolution, s'intéressent également à ce projet et comptent introduire ces constructeurs électroniques dans leurs écoles.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала