Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Chine disposerait d'un réseau géant d'écoute sous-marine

© US Navy/ Stephen RoweUSS Kitty Hawk (CV 63) pulls out of Fleet Activities Yokosuka to begin carrier qualifications in the western Pacific Ocean, May 15.
USS Kitty Hawk (CV 63) pulls out of Fleet Activities Yokosuka to begin carrier qualifications in the western Pacific Ocean, May 15. - Sputnik France
S'abonner
Selon un journal chinois, Pékin surveille les sous-marins américains depuis 1996 grâce à un réseau d'écoute sous-marin.

La Chine a mis en place un réseau géant d'écoute sous-marine lui permettant de surveiller les sous-marins américains dans un rayon de 15.000 km, notamment près de l'île de Guam, a annoncé lundi le journal taïwanais Want China Times se référant à l'édition chinoise Sina Military Network.

Хакер - Sputnik France
Les Etats-Unis accusent des hackers chinois de piratage à grande échelle
Selon la publication, ce réseau, composé de capteurs reliés par des câbles posés au fond de la mer, est en service depuis 1996.

Les Chinois comptent renforcer le potentiel de leur réseau d'écoute en utilisant des drones sous-marins, des navires de guerre et des avions de guerre électronique Y-8 GX8, d'après le journal chinois.

Néanmoins, un colonel de réserve de la Marine taïwanaise, Wang Chih-peng, interrogé par Want China Times, met en doute les informations sur les performances étonnantes du réseau de reconnaissance chinois. Selon lui, les équipements d'écoute sous-marine ne sont efficaces que dans un rayon de 10 km.

US Navy Ships in Indian Ocean - Sputnik France
Asie-Pacifique: le Pentagone hausse le ton face à la Chine
Qui plus est, contrairement à Washington, qui a beaucoup d'alliés et de partenaires parmi les voisins de la Chine, Pékin ne peut pas installer un réseau de reconnaissance géant près de Guam, étant donné qu'il ne contrôle aucune île dans la partie occidentale du Pacifique, d'après le colonel. L'armée chinoise ne pourrait pas alimenter ses équipements sous-marins sans contrôler une île située à proximité. Ses navires de guerre ne peuvent pas être la seule source d'énergie pour ces capteurs.

Enfin, le colonel taïwanais affirme que les militaires américains et japonais ont mis en place un réseau d'écoute sous-marine près de l'île d'Okinawa pour surveiller les sous-marins chinois.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала