Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La révolte des agriculteurs se répand en Europe

© AP Photo / Christof StacheLait
Lait - Sputnik France
S'abonner
Des producteurs de lait belges réclament l'augmentation des prix de vente du lait, tout comme en France.

L'association belge des producteurs laitiers a exigé de verser quatre centimes de plus par litre de lait aux fermiers afin de les aider à éviter la faillite dans le contexte d'annulation des quotas laitiers à l'UE.

"On veut au moins un alignement sur les producteurs français", a expliqué Guy Francq de l'association MIG-Belgique dans une interview accordée à la radio belge RTBF.

"On doit absolument trouver une solution pour nos producteurs de lait. Je crois que le monde politique a bien pris conscience qu'il devait agir. Tout ce gratin politique part en vacances. Nous nous ne partons pas en vacances. Nous devons assumer nos charges tous les jours et par rapport à ça, nous aimerions bien qu'ils prennent des dispositions avant d'y aller en vacances", a-t-il fait remarquer.

Мясные туши в холодильной камере - Sputnik France
Embargo russe: perte de 20 centimes le kilo pour les éleveurs français de porc
Selon certains experts, la crise peut s'expliquer par l'abandon des quotas laitiers au niveau européen. Ainsi, Lucien Bourgeois, économiste et spécialiste de l'agriculture, estime que la situation actuelle est provoqué par l'incapacité de l'Europe de mettre en place un système pour remplacer les quotas laitiers ce qui aboutit à la concurrence déloyale entre Etats membres.

Effectivement, l'annulation des quotas laitiers européens, mise en œuvre le 1er avril 2015, a fait baisser les prix d'achat jusqu'à 25 centimes par litre. Comme ce prix ne couvre pas les dépenses des producteurs de lait, les cas de faillite d'agriculteurs deviennent de plus en plus nombreux.

Cette situation a provoqué le mécontentement des producteurs partout en Europe. Ainsi, samedi, des fermiers de la commune belge de Libramont ont rencontré des représentants du gouvernement belge avec une petite démonstration au cours de laquelle les agriculteurs tapaient contre des pots de lait vides avec les bâtons afin d'attirer l'attention des autorités sur leur problème.

Suite à une série de protestations, René Collin, ministre belge de l'Agriculture, a appelé les réseaux commerciaux à ne pas baisser des prix d'achat du lait afin de soutenir les producteurs locaux.

Les éleveurs français protestent contre les sanctions - Sputnik France
Les éleveurs français protestent contre les sanctions
En France, les actions de protestation des agriculteurs, parfois accompagnées de violence, se poursuivent depuis plusieurs jours. Les agriculteurs, qui bloquent les routes, font des barricades avec de l'engrais et jettent des fruits de leur travail, et exigent également d'augmenter des prix d'achat et d'accorder des aides d'Etat pour éviter la faillite.

Suite à ces actions, le premier ministre français Manuel Valls s'est prononcé pour l'augmentation des prix d'achat. Stéphane Le Foll, ministre français de l'Agriculture a pour sa part proposé un plan d'urgence en vertu duquel le gouvernement accordera plus de 600 millions d'euros aux agriculteurs.

En outre, une session anticipée des ministres de l'Agriculture des pays membres de l'UE sera organisée le 7 septembre dans l'objectif de discuter de la crise des filières laitière et élevage en Europe.

Le régime des quotas laitiers a été mis en place à l'UE dans le cadre de la politique agricole commune pour limiter et stabiliser la production laitière. Ces quotas faisaient partie des instruments de la maitrise de la gestion de l'offre d'un marché. En 2015 le régime de quotas européens a été aboli.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала