Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tel est pris qui croyait prendre

© SputnikTel est pris qui croyait prendre
Tel est pris qui croyait prendre - Sputnik France
S'abonner
Trois jeunes filles résidant en Tchétchénie contactaient des recruteurs du groupe terroriste Etat islamique en affirmant vouloir rejoindre le groupe afin d'obtenir de l'argent.

Suite à la prise de contact avec des recruteurs de l'EI via les réseaux sociaux sous de faux profils, elles leur disaient qu'elles ne pouvaient pas se déplacer en Syrie faute d'argent.

Les recruteurs de l'EI, toujours à l'affût de nouveaux volontaires prêts à rejoindre les rangs du groupe, leur transféraient de l'argent. Pourtant, une fois les sommes en poche, les arnaqueuses en herbe supprimaient leurs profils et en créaient de nouveaux, répétant le schéma encore et encore.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала