Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

MH17/vote à l'Onu sur un tribunal: Pékin explique son abstention

© AP Photo / Pablo Martinez MonsivaisUN Security Council
UN Security Council - Sputnik France
S'abonner
La Chine figure parmi les trois pays à s'être abstenus lors du vote au Conseil de sécurité de l'Onu sur le projet de résolution prévoyant l'institution d'un tribunal chargé d'étudier les circonstances de la catastrophe du vol MH17 en Ukraine.

L'ambassadeur de Chine aux Nations unies, Liu Jieyi, a expliqué les raisons de son abstention lors du vote au Conseil de sécurité sur la résolution prévoyant la mise en place d'un tribunal pour juger les responsables du crash du Boeing malaisien dans le Donbass.

The UN Security Council - Sputnik France
MH17: la Russie oppose son veto à l'Onu à la création d'un tribunal spécial
"Nous soutenons la nécessité de procéder à une enquête internationale objective, indépendante et impartiale de cette catastrophe, conformément à la résolution 2166 du Conseil de sécurité de l'Onu. Il faut que les coupables soient traduits en justice. Notre but principal est d'établir la vérité", a déclaré Liu Jieyi.

"La Chine a appelé à plusieurs reprises les membres du Conseil de sécurité à maintenir leur cohésion, à conclure des compromis et à tenir mutuellement compte de leurs préoccupations", a indiqué l'ambassadeur chinois à l'Onu.

"Dans le contexte où certains membres du Conseil de sécurité éprouvaient une vive préoccupation en rapport avec le projet de résolution, la mise au vote de ce document risquait de provoquer une division parmi les membres du Conseil. Ceci n'aurait pas aidé les victimes et n'aurait pas contribué ni à établir les faits, ni à punir les coupables. Voici pourquoi la Chine s'est abstenue lors du vote sur ce projet de résolution", a conclu le diplomate.

La Russie a opposé mercredi son véto au projet de résolution malaisien prévoyant l'institution d'un tribunal international sur le crash du Boeing 777 en Ukraine.

L'ambassadeur russe Vitali Tchourkine a expliqué que le véto de Moscou "n'avait rien à voir avec l'encouragement de l'impunité".

"La Russie est toujours prête à coopérer en vue de mener une enquête complète, indépendante et impartiale sur les causes et circonstances du crash de l'avion malaisien dans le plus strict respect de la résolution 2166 du Conseil de sécurité de l'Onu", a affirmé le diplomate russe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала