Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Washington sait-il que la Finlande ne fait plus partie de la Russie?

© WikipediaUnited States Department of the Treasury Washington
United States Department of the Treasury Washington - Sputnik France
S'abonner
Les nouvelles sanctions américaines décrétées jeudi contre la Russie ont également frappé deux ressortissants finlandais et quatre sociétés enregistrées en Finlande.

Le chef de la diplomatie finlandaise Timo Soini a demandé aux Etats-Unis d'expliquer les raisons pour lesquelles ces derniers ont inclus deux citoyens finlandais dans la liste des personnes visées par les sanctions antirusses.

Tout en reconnaissant que Washington est libre de ne fournir aucune explication, M. Soini estime néanmoins que "les raisons qui ont poussé les autorités américaines à infliger ces sanctions intéressent aussi bien le ministère finlandais des Affaires étrangères que les personnes concernées".

Lincoln Chafee - Sputnik France
USA: un candidat démocrate remet en question les sanctions antirusses
Les Etats-Unis ont durci jeudi les sanctions contre la Russie en incluant dans la "liste noire" deux hommes d'affaires finlandais Roman Rotenberg et Kai Paananen, ainsi que quatre sociétés immatriculées en Finlande: Långvik, Airfix Aviation, Petrochemicals et Southeast Trading.

Le ministre affirme ne rien reprocher aux Etats-Unis, car les sanctions ne violent pas la législation américaine. Cependant, il aimerait savoir pourquoi ces personnes physiques et morales ont été sanctionnées et quelles conséquences cela pourrait entraîner pour la Finlande.

Un député du Parti de la Coalition nationale, Petteri Salolainen, exige que cette question soit examinée par la Commission des affaires étrangères du parlement finlandais.

Kai Paananen visé par les nouvelles sanctions américaines affirme ne pas en connaître les raisons.

"Il est finalement étrange de constater qu'un ressortissant finlandais fasse l'objet de sanctions. Je n'ai fait aucun mal aux Etats-Unis. Je considère cette mesure comme un outrage, car je n'étais responsable que d'exportations finlandaises vers l'étranger. C'est aux autorités d'élucider cette question", a déclaré l'homme d'affaires finlandais au quotidien Helsingin Sanomat.

Selon le département américain du Trésor, les nouvelles sanctions frappent des personnes soutenant l'entrepreneur russo-finlandais Guennadi Timtchenko déjà inclus dans la "liste noire". Il en va de même pour des personnes qui soutiennent l'homme d'affaires russe Boris Rotenberg.

A man types on a computer keyboard - Sputnik France
Finlande: fuite d’informations concernant les sanctions contre la Russie
Cette fois, les sanctions américaines ont "frappé le groupe d'investissement Långvik, la compagnie aérienne Airfix Aviation qui appartient, entre autres, à Roman Rotenberg, la société Set Petrochemicals basée à Espoo et l'entreprise Southeast Trading opérant en Russie, en Roumanie et en Finlande. Kai Paananen participe aux activités de Set Petrochemicals et Southeast Trading.

La "liste noire" publiée jeudi par Washington comprend au total 26 personnes et sociétés. Les sanctions interdisent aux intéressés de procéder à des échanges commerciaux avec les sociétés américaines et gèlent leurs biens et avoirs sur le territoire des Etats-Unis.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала