Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Turkish Stream: Poutine et Erdogan discuteront du gazoduc à l'automne

© Sputnik . Mikhail Klimentiev / Aller dans la banque de photosРабочий визит В.Путина вТурцию
Рабочий визит В.Путина вТурцию - Sputnik France
S'abonner
D'une capacité de 63 milliards de m³ de gaz par an, le gazoduc Turkish Stream reliera la Russie à la Turquie sous la mer Noire et arrivera à la frontière turco-grecque pour alimenter un hub gazier dont la construction est aussi prévue.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Le projet Turkish Stream au menu de la rencontre Poutine-Erdogan à Bakou
Les présidents russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, auront une rencontre à l'automne prochain qui portera notamment sur la construction du gazoduc Turkish Stream reliant la Russie à la Turquie, a annoncé vendredi le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

"Le Conseil supérieur de coopération russo-turque tiendra une réunion au sommet cet automne, c'êst-à-dire MM.Poutine et Erdogan auront une rencontre. Ils se sont mis d'accord lors de leur récent entretien téléphonique de fixer plus tard la date de la réunion. Le lieu et la date sont à préciser", a indiqué M.Peskov devant les journalistes.

Gazoduc - Sputnik France
L’Iran pourrait utiliser Turkish Stream pour livrer son gaz en Europe
A la question de savoir, si les dirigeants russe et turc se pencheront sur la réalisation du projet Turkish Stream, M.Peskov a répondu: "Mais oui, bien sûr".

D'une capacité de 63 milliards de m³ de gaz par an, le gazoduc sous-marin Turkish Stream reliera la Russie à la Turquie et arrivera à la frontière turco-grecque pour alimenter un hub gazier dont la construction est également prévue. Ce nouveau gazoduc sera opérationnel à partir de décembre 2016. Ce projet vient remplacer celui du South Stream abandonné par Moscou en décembre 2014 en raison de la position hostile de l'Union européenne. Le gazoduc South Stream devait acheminer du gaz par le fond la mer Noire vers la Bulgarie et desservir la Hongrie, l'Autriche et l'Italie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала