Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Terrorisme juif": le président israélien menacé

© AP Photo / Ronen Zvulun, PoolLe président israélien Reuven Rivlin
Le président israélien Reuven Rivlin - Sputnik France
S'abonner
Des milliers de commentaires sur les réseaux sociaux ont qualifié le président israélien de "traître".

Les forces de l'ordre israéliennes ont lancé une enquête lundi après les menaces publiées sur les réseaux  sociaux à l'encontre du président Reuven Rivlin, suite à son discours de vendredi qui employait le terme de "terrorisme juif", rapporte le service de presse de la police du pays.

Le chef du pays réagissait à la mort d'un bébé palestinien de 18 mois dans le village de Douma, brûlé vif dans un incendie criminel, et de quatre blessés, membres de la même famille.

"Plus que de la honte, je ressens de la douleur. (…) La douleur du meurtre d'un petit bébé, la douleur de voir mon peuple choisir le chemin du terrorisme et perdre son humanité", a-t-il publié sur sa page Facebook.

"Malheureusement, il semblerait que nous ayons jusqu'ici traité le phénomène du terrorisme juif avec légèreté", a par ailleurs précisé M. Rivlin dans un communiqué. Il a également souligné que "les forces de l'ordre retrouveront les coupables qui seront remis à la justice".

Cette déclaration a provoqué plus de 2.000 commentaires dont une partie contenant des menaces contre le président israélien.
 
"Sale traître. Ta fin sera pire que celle d'Ariel Sharon", a écrit un des internautes, en faisant référence à l'ancien premier ministre israélien, mort après avoir passé huit années dans le coma.
 
Le service de sécurité de la présidence a contacté la police israélienne afin d'ouvrir une enquête.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала