Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Je t’aime, moi non plus: l'Otan regarde à nouveau vers la Russie

© REUTERS / Jonathan Ernst Philip Mark Breedlove, comandante general de la OTAN en Europa
Philip Mark Breedlove, comandante general de la OTAN en Europa - Sputnik France
S'abonner
Le commandant en chef des forces de l'Otan en Europe se rend compte de la nécessité de contacts permanents entre l'Alliance et la Russie.

Intervenant mardi sur PBS Newshour, le commandant suprême des forces alliées en Europe Philip Breedlove a insisté sur le rétablissement de contacts permanents entre la Russie et l'Otan.

"La Russie peut devenir et deviendra, espérons-le, un excellent partenaire (…). Nous avons besoin d'un partenaire et pas d'un rival en la personne de la Russie", a déclaré le général américain.

Et d'ajouter qu'il était aussi nécessaire de rétablir non seulement la liaison entre l'Alliance et la Russie, mais aussi entre Moscou et le secrétaire d’Etat américain et ses adjoints.

"De tels contacts doivent devenir réguliers, ce qui n'est malheureusement pas le cas à présent", a regretté M.Breedlove.

Le général a toutefois rappelé que bon nombre de leaders européens percevaient la menace émanant de Moscou depuis le rattachement de la Crimée à la Russie et l'éclatement du conflit dans l'est de l'Ukraine.

Kiev et l'Occident accusent la Russie d'ingérence dans le conflit dans le Donbass sans pourtant produire des preuves. Moscou qualifie ces accusations de parfaitement "gratuites", et ce d'autant plus que des inspections internationales n'ont fixé aucune violation de la part de la Russie à la frontière avec l'Ukraine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала