Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le verbe "merkeler" devenu synonyme d'inaction en Allemagne

© AP Photo / Michael SohnGerman Chancellor Angela Merkel attends a meeting of the German federal parliament, Bundestag, in Berlin, Germany, Friday, July 17, 2015.
German Chancellor Angela Merkel attends a meeting of the German federal parliament, Bundestag, in Berlin, Germany, Friday, July 17, 2015. - Sputnik France
S'abonner
Le verbe allemand "merkeln" est en tête des votes sur Internet comme mot le plus populaire parmi les jeunes.

Le verbe allemand "merkeln" signifie "rien faire, éviter une réponse directe et ajourner une décision", selon le dictionnaire d'un groupe éditorial allemand, Langenscheidt. En 2015, ce verbe, qui pourrait être traduit en français par "merkeler", a fait grossir les rangs des néologismes utilisés par les adolescents en Allemagne.

Ce mot est devenu très populaire parmi les Allemands. Le verbe "merkeln" est en tête des votes d'un concours en ligne organisé par l'édition Langenscheidt. Il a alors toutes les chances d'être élu "mot des jeunes 2015".

German Chancellor Angela Merkel - Sputnik France
Quand Merkel fait pleurer une petite réfugiée palestinienne
Un des exemples d'inaction de Mme Merkel est l'histoire récente d'une petite réfugiée palestinienne que la chancelière a fait pleurer dans une émission diffusée sur la chaîne télévisée NDR. Reem, arrivée du Liban il y a quatre ans, lui a demandé en bon allemand, pourquoi elle devait être expulsée alors qu'elle avait envie d'étudier en Allemagne.

La chancelière a répondu que dans les camps de réfugiés au Liban ils étaient des centaines et des centaines, "et si nous nous mettons à dire que vous pouvez tous venir, nous ne pourrons pas régler la situation", a-t-elle répondu à Reem qui a pleuré.

Selon les médias allemands, les autorités n'ont pas pris la décision d'octroyer l'asile à la famille de Reem lors des quatre ans qu'elle a passé en Allemagne.

L'Union européenne a décidé de répartir 60.000 immigrés arrivés en Grèce et en Italie, au cours des deux prochaines années. 40.000 immigrés seront temporairement acceptés tandis que 20.000 pourront rester aussi longtemps qu'ils le veulent au sein de l'EU, qui n'a néanmoins pas encore déterminé comment réaliser concrètement ce projet.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала