Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Salon MAKS 2015: l'avionneur MiG présentera son chasseur de 5e génération

S'abonner
Le consortium aéronautique MiG envisage de dévoiler son chasseur de cinquième génération lors du prochain salon aérospatial de Moscou.

Lors du salon aérospatial de Moscou MAKS 2015, le consortium de construction aéronautique MiG présentera une maquette grandeur nature de son chasseur de cinquième génération baptisé "projet 1.44", a annoncé à l'agence Sputnik le PDG du consortium Sergueï Korotkov.

Микоян-Гуревич МиГ-31БМ - Sputnik France
L'avion russe MiG-41: un secret militaire bien gardé
"Il faut se rappeler l'histoire glorieuse de notre bureau d'études. Parmi ses jalons, je tiens à citer le projet 1.44 dans lequel nous avons placé de grands espoirs dans les années 1990. Il s'agit d'un avion de cinquième génération. Nous avons décidé d'aménager un stand spécial pour montrer au public du salon aérospatial de Moscou les modèles développés en son temps par le bureau d'études Mikoïan-Gourevitch (MiG)", a déclaré Sergueï. Korotkov lors d'un rassemblement consacré au 110e anniversaire de la naissance du concepteur d'avions russe Artem Mikoïan.

Selon M. Korotkov, le consortium MiG possède aujourd'hui les compétences, l'expérience et les ressources matérielles dont il a besoin pour réaliser ses projets. Le carnet de commandes de l'entreprise dépasse deux milliards de dollars. Ses contrats les plus importants prévoient la livraison de chasseurs embarqués MiG-29K/KUB pour les forces navales russes et indiennes, la production d'avions multirôles MiG-29SMT pour la Marine russe et la modernisation des MiG-29 indiens.

Russian MiG-29K performs at the MAKS 2007 Air Show at Zhukovsky airfield outside Moscow, Saturday, Aug. 25, 2007 - Sputnik France
Médias: la Russie est associée à un vol à bord d'un chasseur MiG
Le MiG 1.44 MFI est un chasseur polyvalent de cinquième génération développé dans les années 1990. Le prototype a subi en 2000 son premier essai en vol.

L'avion faisait largement appel aux technologies furtives et répondait aux critères formulés pour les chasseurs de cinquième génération: une remarquable manœuvrabilité assurée par des moteurs à poussée vectorielle, une faible signature radar et thermique et la capacité à atteindre une vitesse supersonique sans augmenter la puissance des moteurs.

Selon certains experts, les résultats des activités de recherche et développement menées par le consortium MiG ont été utilisés par la Chine pour concevoir son chasseur furtif Chengdu J-20.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала