Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

EI: la liste des prix des esclaves sexuels rendue publique

© Adel HanaA woman supporting Islamic Jihad
A woman supporting Islamic Jihad - Sputnik France
S'abonner
L'Onu a rendu publics les tarifs des femmes et des enfants capturés puis utilisés par l'Etat islamique en tant qu’esclaves sexuels. Les terroristes tuent les femmes qui refusent l'esclavage.

Zainab Bangura, représentante des Nations unies et l'ancienne ministre des Affaires étrangères de la Sierra Leone, a rendu public les prix établis par le groupe terroriste l'EI pour les relations sexuelles avec les femmes et les enfants esclaves. Elle a indiqué s'être vu remettre cette liste lors de sa visite en Irak en avril dernier.

"Les filles sont refourguées comme des barils de pétrole", a-t-elle raconté à Bloomberg. "Une fille peut être vendue et achetée par cinq ou six hommes différents. Parfois, ces combattants vendent les filles à leurs familles contre des milliers de dollars de rançon", a-t-elle ajouté.

Selon Mme Bangura, l'EI choisit ses esclaves en premier et vend ailleurs ceux qui restent pour des centaines de dollars. Les prix pour les enfants de 1 à 9 ans atteignent 165 dollars tandis que les adolescents coûtent 124 dollars. Les femmes de plus de 20 ans sont vendues pour des prix encore plus dérisoires.

D'après la représentante de l'Onu, l'EI est une "combinaison entre un Etat militaire conventionnel et un Etat organisé et bien géré". Ils ont un mode d'emploi sur la façon de traiter ces femmes, "ils ont aussi des agences matrimoniales qui organisent tous les "mariages" de ce genre et la vente des femmes", a-t-elle expliqué.

Trois mois auparavant, Mme Bangura a lancé à l'Onu un appel à prendre des mesures contre la violence sexuelle de l'EI. Elle a fait remarquer que les enfants nés de viol "créent une génération d'enfants sans citoyenneté" ce qui peut aggraver la crise dans la région.

Une femme portant le niqab - Sputnik France
Irak: une fille abattue par des militantes de l'EI pour sa tenue vestimentaire
Mais l'EI ne se limite pas dans ses crimes à la vente de femmes et d'enfants. Les islamistes tuent les femmes qui protestent contre l'esclavage sexuel.

Selon Daily Mail, l'EI a fusillé 19 femmes de la ville irakienne de Mossoul ayant refusé de devenir esclaves sexuelles. Avant de trouver la mort, elles ont été torturées et menacées pendant plusieurs semaines. Toutefois, elles n'ont pas cédé aux injonctions des terroristes même sous peine de fusillade.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала