Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

WSJ: la police ukrainienne fait son show

© AP Photo / Sergei ChuzavkovIn this photo taken, Tuesday, July 14, 2015, Ukrainian police officers Lesya Kishkel, 32, left, Katerina Lishnevska, 27, and Roman Romanyuk, 23, right, patrol in downtown Kiev, Ukraine.
In this photo taken, Tuesday, July 14, 2015, Ukrainian police officers Lesya Kishkel, 32, left, Katerina Lishnevska, 27, and Roman Romanyuk, 23, right, patrol in downtown Kiev, Ukraine. - Sputnik France
S'abonner
La lutte contre la corruption en Ukraine s'est transformée en show: le gouvernement pro-occidental n'a pas pu combattre la corruption mais a réussi en revanche à vaincre le train-train dans la police ukrainienne, constate le Wall Street Journal.

Ukraine - Sputnik France
Journal allemand: corruption en Ukraine, pas de changements
La lutte contre la corruption en Ukraine est un véritable show, le gouvernement pro-occidental qui est arrivé au pouvoir avec un slogan anti-corruption n'a fait que décevoir les ukrainiens, annonce le quotidien américain Wall Street Journal. Pourtant, le programme qui prévoyait le recrutement de policiers sans la moindre expérience de travail dans les forces de l'ordre a fait le buzz à Kiev. Les habitants prennent sans cesse des photos avec des agents de police fraichement recrutés qui font parade de leurs nouvelles uniformes bleu turquin pratiquement identique à celui des policiers américains et de leurs nouvelles Toyota. L'apparition de nouveaux policiers fait rire la population. Surtout les 405 femmes-policiers qui font le buzz sur Internet, remarque le quotidien.

L’une d'elles, Liodmila Milevtch, a plus de 10.000 abonnés sur Instagram. Dès qu’elle sort de sa voiture de service, elle est rapidement entourée d'une foule de fans.

Le service est dirigé par Alexandre Fatsevitch, 28 ans. Lors de sa présentation, Eka Zagouladze, première vice-ministre de l'Intérieur, a dit: "Il a passé tous les tests, tout comme vous. Il a passé un test psychologique, tout comme vous. Mais son profil psychologique se diffère des vôtres. Peut-être parce qu'il a appris beaucoup de chose à la guerre. Ou parce qu'il est un russe ethnique qui a dit au moment décisif: "Je vais me battre pour l'avenir de mon pays, l'Ukraine".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала