MH370: les Maldives à la recherche de débris

© AFP 2022 RICHARD BOUHELes recherches des débris du vol MH370, Sainte-marie (La Réunion)
Les recherches des débris du vol MH370, Sainte-marie (La Réunion) - Sputnik France
Les Maldives entament la recherche de débris pouvant appartenir au Boeing du vol MH370 après la découverte d'éléments rejetés par l'océan Indien.

French gendarmes and police inspect a large piece of plane debris which was found on the beach in Saint-Andre, on the French Indian Ocean island of La Reunion, July 29, 2015. - Sputnik France
MH370: des fouilles vont commencer à la Réunion
Après l'île de la Réunion, où a été retrouvé fin juillet un flaperon semblant provenir du Boeing du vol MH370 de Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014, les Maldives ont à leur tour annoncé des recherches.

Les Maldives ont entamé une opération visant à retrouver des éléments du Boeing 777 disparu après que des habitants de cet Etat insulaire ont rapporté avoir vu ces dernières semaines à plusieurs reprises des débris au large d'atolls du nord de l'archipel.

"Nous collectons ces débris non identifiés et les entreposons afin que les Malaisiens puissent les examiner et déterminer s'ils appartiennent ou non à l'appareil (…).Nous leur avons envoyé des photographies et attendons leur réponse ", a dit à l'AFP un responsable de la présidence des Maldives, Mohamed Shareef, interrogé par téléphone.

French gendarmes and police carry a large piece of plane debris which was found on the beach in Saint-Andre, on the French Indian Ocean island of La Reunion - Sputnik France
Disparition du vol MH370: le mystère en passe d’être résolu
Les autorités de l'île voisine de Maurice mènent également depuis lundi des recherches, à la demande de Kuala Lumpur, avec des patrouilles aériennes et en mer. Samedi dernier, les autorités mauriciennes ont déclaré que les "garde-côtes ont récupéré un morceau de valise à l'îlot Gabriel" qui aurait pu appartenir à un passager du vol MH370.

L'avion de ligne Boeing 777-200 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines, reliant Kuala Lumpur à Pékin avec 227 passagers et 12 membres d'équipage à bord, a disparu des radars dans la nuit du 7 au 8 mars. Parmi les passagers du vol MH370 figuraient des citoyens de 13 pays, notamment la Russie, l'Australie, la Chine, la Malaisie, l'Indonésie, la France, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Ukraine, les Etats-Unis, l'Italie, les Pays-Bas et l'Autriche.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала