Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un historien dévoile l'histoire cachée de l'Ukraine antique

© Sputnik . Aleksei MalgavkoУчастники праздника летнего солнцестояния в селе Окунево
Участники праздника летнего солнцестояния в селе Окунево - Sputnik France
S'abonner
Dès le deuxième millénaire avant J.-C., l'Ukraine a été le grenier de tout l'écoumène à côté de l'Égypte, conclut l'écrivain ukrainien et docteur en histoire Dmitri Beliy, sans pourtant citer les sources de ses recherches scientifiques.

"Je suis persuadé que l'Europe a dans une certaine mesure peur de notre pays, affirme l'historien. L'Ukraine a été le grenier de tout l'écoumène (l'ensemble des terres habitées ou exploitées par l'Homme dans la Grèce antique, ndlr) parallèlement à l'Egypte. Si nous développons nos capacités, nous entrerons en concurrence colossale avec les producteurs européens", a-t-il confié au magazine ukrainien Focus.

Pourtant, à la question de savoir où se sont cachés les Ukrainiens "antiques" à cette époque, M. Beli coupe net: "ça, c'est une énigme". Mais il conseille de prendre connaissance de la version d'un autre grand historien ukrainien Yaroslav Gritsak, qui compare l'Ukraine à un bourdon. Selon les lois de l'aérodynamique, un bourdon ne devrait pas pouvoir voler. Pourtant, il vole. Pareil pour l'Ukraine. Elle ne devrait pas être aussi ancienne, et pourtant… Elle est du même âge que l'Égypte antique!

Fragment de l'opéra Prince Igor - Sputnik France
Ukraine: un maire propose de rebaptiser le pays
Cependant, il ne s'agit pas pas de la première découverte historique ukrainienne de l'époque récente. Ainsi, un professeur au département d'histoire du droit de l'Université d'Etat de Kiev avait déjà découvert que la langue ukrainienne était plus ancienne que le latin. En même temps, Valeri Bebik, nommé chef du conseil public de la politique informationnelle, a déclaré que les Ukrainiens avaient fondé Troie et avaient créé la première écriture au monde.
Verkhovna Rada meeting - Sputnik France
Ukraine: 12 ans de prison pour dire "Russie" en parlant de la Russie

Cerise sur le gâteau, pour le bêtisier historique des autorités ukrainiennes, on peut citer Vladimir Zagrivi, maire de la ville ukrainienne Novograd-Volynski, qui a proposé de renommer l'Etat ukrainien en l'appelant "Ukraine-Rus", ou encore Oksana Kortchinskaya, députée du Parti radical d'Oleg Lyachko, qui a déposé une proposition de loi exigeant jusqu'à 12 ans de réclusion pour qualifier la Fédération russe de "Russie" ou " Rus'" dans les documents officiels, l'Ukraine étant en réalité "la Russie".


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала