Prise d'otages au Mali: le bilan s'alourdit

© REUTERS / Adama DiarraUN peacekeepers patrol in Kidal, Mali
UN peacekeepers patrol in Kidal, Mali - Sputnik France
13 personnes, dont quatre terroristes, ont trouvé la mort lors de la prise d'otages à Sévaré (centre du Mali), selon le bilan définitif annoncé par le gouvernement.

La prise d'otages perpétrée vendredi dans l'hôtel Byblos de la ville malienne de Sévaré (centre) a fait au total 13 morts, a annoncé dimanche soir le gouvernement malien, cité par la BBC.

"Le bilan définitif " comprend "quatre soldats des Fama", les forces armées maliennes, "cinq contractuels de la Mission de l’ONU au Mali et quatre terroristes tués" durant les opérations lors de l’attaque de l’hôtel Byblos, a détaillé le gouvernement.

Parmi les cinq contractuels de l'Onu figuraient deux Ukrainiens, un Népalais, un Sud-Africain et un Malien.

Vendredi vers 07h00, des assaillants avaient fait irruption à l’Hôtel Byblos où séjournent régulièrement des expatriés. Les forces maliennes ont alors bouclé la zone et tenté de les déloger, mais leurs opérations étaient rendues délicates par la présence d’otages.

Les opérations déclenchées par les forces maliennes ont finalement "été finalisées, l’hôtel a été nettoyé", avait indiqué une source militaire

A ce jour, l’attaque n’a pas été revendiquée. Mais "de forts soupçons pèsent " sur le Front de libération du Macina (FLM), a affirmé une source militaire. Apparu début 2015, le FLM est un mouvement allié à Ansar Dine, un des groupes djihadistes liés à Al-Qaïda ayant contrôlé le nord du pays entre 2012 et début 2013.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала