Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

GB: eurosceptiques contre les bandes dessinées promouvant l'UE

© RIA Novosti . Serguei Yolkin / Aller dans la banque de photosCaricature: Poutine vu par un chat
Caricature: Poutine vu par un chat - Sputnik France
S'abonner
Au Royaume-Uni, les eurosceptiques souhaitent interdire la diffusion des bandes dessinées, visant à "dévoiler" aux écoliers les atouts de l'Union européenne.

Paul Nuttall, le chef adjoint du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UK Independence Party, UKIP) s'est prononcé lundi pour la prohibition totale de ces bandes dessinées pour les enfants. Selon lui, ces supports sont tout simplement "une propagande de l'UE".

Купюры евро - Sputnik France
Non, le passage à l'euro ne rend pas plus riche!

La loi sur l'instruction publique de 1996 est assez précise, elle interdit la diffusion d'idées politiques dans les écoles du pays, d'après M. Nuttall. Il faut que les enfants aient la possibilité d'"étudier et de grandir libres de l'imposition des idées par des organisations de toute sorte". Evidemment, l'UE comprend la "nécessité d'influencer les petits dès la plus tendre enfance, et est préoccupée par le fait que de plus en plus d'adultes tournent le dos à ses institutions", a-t-il précisé.

Ainsi, dans l'une des bandes dessinées, prénommée "Sur le chemin de la victoire", un écolier slovaque dit à l'instituteur que son père considère l'UE comme du "gaspillage". L'instituteur lui donne une réponse bien formulée et structurée: il dit que le budget de l'UE est très bien contrôlé et que 94% des capitaux "sont destinés au soutien financier des citoyens, étudiants, petites entreprises, ONG, villes et régions des Etats-membres". Une autre bande dessinée énumère les avantages de la Politique agricole commune, grâce à laquelle "les agriculteurs européens ont été sauvés". En outre, ces bandes dessinées racontent les principes du fonctionnement de la Commission européen et les bénéfices de la libre circulation dans la zone. Puis, dans l'une des images, un garçon d'Irlande du nord, installé sur un ordinateur, remercie l'UE de l'accès à Internet haut débit.

Touristes - Sputnik France
Les Britanniques ont peur des langues étrangères

"C'est une propagande qui démontre un manque complet de conscience, elle est d'ailleurs ridicule et comique," a souligné le député Douglas Carswell, appartenant, lui aussi, au parti UKIP.

Selon les promesses préélectorales de David Cameron, le leader du Parti conservateur et premier ministre du Royaume-Uni, un référendum d'appartenance à l'UE se tiendra avant la fin 2017. Les médias locaux ont estimé que le plébiscite pourra avoir lieu en juin 2016.

Le premier ministre britannique plaide pour la rupture des relations avec Bruxelles, en insistant sur le fait que l'Union européenne effectue une série de demandes à London. En particulier, le chef du gouvernement voudrait voir des modifications du traité fondamental afin de créer un mécanisme permanent pour la protection des Etats-membres, afin de contenir l'afflux des migrants clandestins en provenance d'Europe de l'est et pour récupérer certains pouvoirs au Royaume-Uni au nom de la souveraineté du parlement britannique.

L'euroscepticisme, en Grande-Bretagne, est alimenté par les médias britanniques qui ne manquent pas une occasion de critiquer l'Union européenne. De plus, la crise de l'euro a encore renforcé ce sentiment anti-européen.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала