Merkel cesse sa "guerre" contre Poutine pour ne pas effaroucher l'électeur

© AP Photo / Michael SohnAngela Merkel
Angela Merkel - Sputnik France
Suite à l'intention d'Angela Merkel de briguer un quatrième mandat, les autorités allemandes ont commencé à éviter les "attaques" frontales contre le Kremlin et à "ignorer la question russe", écrit le Wall Street Journal.

Barack Obama et  Angela Merkel - Sputnik France
Obama et Merkel modèrent leur rhétorique antirusse
Selon le WSJ, l'Allemagne a cessé de réagir aux démarches de la Russie, qui préoccupaient tant Berlin il y a quelques mois. Ainsi, le ministère allemand des Affaires étrangères a refusé de commenter le fait que la Russie ait opposé son veto au projet de résolution malaisien prévoyant d'instaurer un tribunal international sur le crash du Boeing 777 en Ukraine, devenant le seul pays membre du Conseil de sécurité à voter contre le document, tandis que les Etats-Unis et les autres alliés, ont exprimé leur "indignation" vis-à-vis la "manœuvre diplomatique" russe.

En outre, le directeur de la Chancellerie, Peter Altmaier, dressant la semaine dernière la liste des principaux problèmes de l'Allemagne, a mentionné le problème des migrants, la situation tendue au Proche-Orient et les activités des islamistes, mais n'a pas indiqué la réunification de la Crimée avec la Russie dont a parlé Angela Merkel en juin dernier comme d'un danger qui menaçait la communauté internationale.

Angela Merkel - Sputnik France
Les problèmes du monde selon Angela Merkel
Cette tendance à faire "prudemment l'impasse sur la question russe" s'est manifestée quelques jours après l'annonce de Spiegel selon laquelle la chancelière allemande s'apprêtait à briguer un quatrième mandat en 2017, estime le Wall Street Journal.

Le fait que le directeur de la Chancellerie ait ignoré le thème du "bellicisme de Vladimir Poutine," ressemble à une tentative de détourner l'attention des électeurs, focalisés sur la question de la sécurité, pour qu'ils ne pensent pas que "la chancelière allemande a un problème militaire", constate le Wall Street Journal. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала