Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cyberespace: Moscou veut un Code de conduite international

© FlickrCybersécurité
Cybersécurité - Sputnik France
S'abonner
Moscou estime que le comportement des pays dans le cyberespace doit être réglementé par une convention internationale ad hoc placée sous l'égide de l'Onu.

La Russie propose d'adopter, sous l'égide de l'Onu, une convention internationale contraignante réglementant le comportement des Etats dans le cyberespace, a annoncé lundi l'ambassadeur itinérant Andreï Kroutskikh, représentant spécial du président russe pour la coopération internationale en matière de sécurité informatique.

"La solution idéale pour la Russie serait d'adopter une convention internationale sur la sécurité informatique sous l'égide de l'Onu. Mais nous savons que certains de nos partenaires occidentaux ne sont pas encore prêts à signer un tel document", a déclaré le diplomate dans une interview au quotidien Kommersant.

Il a dans le même temps souligné l'importance de la mise au point de normes communes dans le cyberespace. Selon lui, des négociations sont déjà en cours à ce sujet au sein d'un groupe d'experts gouvernementaux chargés de concevoir des règles de comportement dans le cyberespace. Ce groupe réunit les Etats-Unis, la Russie, la Chine et d'autres pays.

hackers - Sputnik France
Cyberattaque à TV5 Monde: faute de preuves, accusons les Russes
"Lors de ces négociations, Pékin et Washington ont cité — chacun pour sa part — des informations selon lesquelles les Etats-Unis et la Chine échangent environ un million de cyberattaques par semaine", a indiqué le représentant du président russe pour illustrer la situation catastrophique résultant de l'absence de règles internationales contraignantes dans ce domaine.

D'après le diplomate, le groupe d'experts internationaux a déjà préparé trois rapports contenant des recommandations sur le comportement à adopter dans le cyberespace. Le dernier de ces rapports sera présenté cette année à l'Assemblée générale de l'Onu. Ce document prévoit notamment la possibilité de convoquer en 2016 une nouvelle réunion du groupe d'experts afin de poursuivre les consultations sur ce thème.

"Nous espérons que ces consultations aboutiront à la mise au point d'un document encore plus détaillé, qui sera ensuite soumis en qualité de projet de résolution à l'Assemblée générale des Nations unies", a conclu l'ambassadeur itinérant russe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала