L'US Air Force renonce aux drones MQ-1 Predator

Entré en service en mars 2005, le drone MQ-1 Predator sera retiré de la flotte de l'US Air Force suite à l'apparition du MQ- 9 Reaper, plus performant, annonce le média Flightglobal.

L'US Air Force a décidé de retirer de son parc aéronautique le drone MQ-1 Predator, développé et fabriqué par l'américain General Atomics et utilisé pour mener des missions de reconnaissance et d'observation, ainsi que des frappes aériennes, rapporte Flightglobal

Depuis qu'il a été déclaré opérationnel, ce drone MALE (Moyenne Altitude et Longue Endurance) a mené de nombreuses missions opérationnelles au-dessus de l'Afghanistan, de la Libye, de l'Irak, de la Syrie et du Yémen. La décision de s'en débarrasser a été prise après l'entrée en service du MQ- 9 Reaper, plus performant tant sur l'endurance que la quantité d'armement qu'il peut emporter.  

Après leur retrait, les MQ-1 Predator seront stockés sur la base aérienne de Davis-Monthan, dans l'Arizona, baptisée le "Cimetière".  

En 2014, avec l'arrêt des opérations en Afghanistan, l'US Air Force avait déjà annoncé qu'elle allait retirer ses Predator durant l'année 2017. Cependant, avec la montée en puissance du groupe djihadiste Etat islamique, décision a été prise de les conserver pendant un certain temps. Finalement, le retrait définitif est prévu fin 2018.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала