Turquie: le premier ministre échoue à former une coalition

Le Parti de la justice et du développement (AKP) qui dirige actuellement la Turquie n’a pas réussi à tomber d’accord sur la création d'une coalition avec le Parti du mouvement nationaliste, annonce l’agence Associated Press qui se réfère au premier ministre turc Ahmet Davutoglu.

Le 9 juillet dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan a demandé à M.Davutoglu de former un gouvernement. L'AKP, parti dirigeant de la Turquie, a perdu la majorité absolue lors des législatives de juin dernier, pour la première fois depuis 2002, et donc n'est plus capable de former un gouvernement à lui seul.

Ahmet Davutoglu - Sputnik France
Turquie: des législatives anticipées "fort probables"

Le premier ministre Ahmet Davutoglu, qui est le chef de l'AKP, comptait sur une coalition parlementaire temporaire afin de conserver son influence jusqu'aux élections anticipées qui se tiendront si le parti dirigeant ne réussit pas à former de gouvernement.

Les négociations entre l'AKP et les partis de l'opposition en vue de former un gouvernement de coalition avaient connu des difficultés. Quant au Parti du mouvement nationaliste, ils ont demandé des conditions de coopération trop drastiques.

L'échec de la formation du gouvernement conduira à la dissolution du parlement par le président. Des élections législatives anticipées seront alors annoncées.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала