Marine Le Pen veut expulser du territoire tous les étrangers fichés

© AFP 2022 Jeff PachoudМарин Ле Пен
Марин Ле Пен - Sputnik France
La présidente du Front national, Marine Le Pen, a réagi à la fusillade dans un train Thalys, pour laquelle la piste terroriste semble se confirmer. Elle a demandé que les étrangers fichés pour leurs liens avec l'islam radical soient "immédiatement expulsés" et "interdits de territoire".

L'auteur présumé de l'attentat du Thalys, un Marocain de 26 ans du nom d'Ayoub El Khazzani, n'aurait pas simplement dû être "fiché", mais expulsé et interdit de territoire, a déclaré Marine Le Pen dans un communiqué.

Ces dernières heures, on a appris que M. El Khazzani faisait l'objet d'une fiche S de renseignement. "C'était aussi généralement le cas lors des précédents attentats islamistes sanglants qui ont touché la France ces derniers mois. Ici, ce Marocain avait été signalé à la France par les autorités espagnoles, du fait de sa proximité avec la mouvance islamiste radicale", fait remarquer Mme Le Pen.

"On constate malheureusement les très grandes faiblesses du fichage pour renseignement. Ce dispositif est défaillant parce qu'il s'interdit les vraies questions: pourquoi donc la France accepte-t-elle sur son territoire national un ressortissant étranger dont elle sait pourtant qu'il est potentiellement dangereux et lié à une idéologie meurtrière? Légitimement nos compatriotes s'interrogent devant cette incongruité", estime-t-elle.

Dans son communiqué, Marine Le Pen demande que les étrangers connus pour leurs liens avec l'islamisme radical ne soient désormais plus simplement fichés, mais qu'ils soient immédiatement expulsés du territoire français s'ils vivent en France, et dans tous les cas interdits de territoire.

Selon elle, cette mesure doit être décidée le plus rapidement possible, et s'accompagner du rétablissement des frontières nationales pour être parfaitement efficace.

"Trop de faiblesses et de discours faussement déterminés ont présidé au destin de la France depuis des années: l'action concrète doit maintenant prendre le dessus", conclut La présidente du Front national.

Trois personnes ont été blessées vendredi dans un train à grande vitesse Thalys reliant Amsterdam à Paris, par un homme armé qui a été maîtrisé par des passagers américains, rapportent les médias.

Le train a été dérouté et arrêté en gare d'Arras (Pas-de-Calais) où les policiers ont pu interpeller le tireur, muni d'une arme automatique. Des armes à feu et des lames de rasoir ont été retrouvées dans les bagages du suspect.

L'enquête a été placée sous la responsabilité de la section antiterroriste du parquet de Paris.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала