Russie: élaboration d’"avions du jugement dernier" de troisième génération

© RIA Novosti . Vladimir Baranov / Aller dans la banque de photosIl-76
Il-76 - Sputnik France
Les principaux avantages de ces avions de commandements sont leur grande autonomie et leur résilience.

Le holding russe de hautes technologies Rostec a lancé des travaux en vue de créer des "avions du jugement dernier" de troisième génération, a déclaré le directeur du groupe "Polet" qui fait partie du holding, Alexandre Komyakov lors du Salon aérospatial international MAKS-2015.

"Les travaux de création du nouvel (avion, ndlr), de troisième génération, se poursuivent, mais il est encore trop tôt pour discuter les délais et les caractéristiques", a annoncé le porte-parole.

D'après lui, le groupe a fini il y a pas très longtemps les tests d’homologation du poste de commandement aérien de deuxième génération. On compte d'ailleurs, équiper l'armée russe avec ce type d’aéronefs.

"Son avantage principal est sa capacité de survie. Si des objectifs connus avec des coordonnées terrestres peuvent être détruits par un ennemi, le poste de commandement aérien est plus compliqué à détruire, car il change constamment de position. Ces avions sont appelés par les Américains +les avions du jugement dernier+ (the doomsday plane, ndlr). Leur but est l’organisation des réseaux de communication dans des conditions absolument inadaptées, quand l'infrastructure terrestre est soit absente, soit complètement détruite", a fait savoir M.Komyakov.

Pendant l'Union soviétique, le poste de commandement Il-80 a été créé sur la base du premier avion de ligne soviétique Il-86. Les quatre aéronefs de ce modèle ont été mis en service et sont toujours exploités aujourd'hui.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала