Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les bourses chinoises rebondissent légèrement après la débâcle

© REUTERS / China DailyAn investor adjusts his glasses as he looks at a computer screen in front of an electronic board showing stock information at a brokerage house in Fuyang, Anhui province, China, July 9, 2015.
An investor adjusts his glasses as he looks at a computer screen in front of an electronic board showing stock information at a brokerage house in Fuyang, Anhui province, China, July 9, 2015. - Sputnik France
S'abonner
Après le lundi noir et le mardi sombre, où les actions ont chuté de 8,49 % et de 7,63% respectivement, la Bourse de Shanghaï a ouvert en petite hausse de 0,53% mercredi 26 août. On estime que cette hausse est liée aux mesures de la Banque centrale chinoise (PBOC), et plus précisément à la baisse des taux d'intérêt.
Bourse chinoise - Sputnik France
Pékin rejette sur la Fed la responsabilité de la chute des marchés

Dans le contexte d'affolement général, la Banque centrale chinoise a annoncé mardi qu'elle abaissait d'un quart de point de pourcentage le taux d'emprunt annuel afin de soutenir l'économie et les investisseurs. Dorénavant, les taux de prêts et de dépôts annuels ont baissé de 25 points de base pour atteindre respectivement 4,6 % et 1,75 %.

Il s'agit de la cinquième baisse depuis le mois de novembre alors que les places financières locales se sont effondrées.

Lundi, la Bourse de Shanghaï a vécu sa plus forte baisse en huit ans — 8,49 % — et, par la suite, a dévissé mardi de 7,63 % après avoir déjà perdu 11% la semaine dernière.

Bourse - Sputnik France
Crise boursière: origines chinoises, conséquences mondiales

Mercredi, le temps s'est légèrement éclairci dans les places financières asiatiques. On a observé une hausse de 0,53% à l'ouverture de la Bourse de Shanghai, qui a tout de même fini en baisse de 1,27%. La Bourse de Tokyo a rebondi de plus de 3% mercredi après-midi après six séances négatives. L'indice CSI 300 a progressé de 0,7%, alors que l'indice composite de Shanghai a augmenté de 0,5% à l'ouverture et a poursuivi sa hausse jusqu'à 3,42%. L'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 3,2% à la clôture, ayant chuté mardi de 4%, et ayant ainsi atteint le minimum semestriel.

"Le sentiment de panique du marché s'est atténué," a indiqué Zhang Yanbing, analyste chez Zheshang Securities.

Quant aux investisseurs, le sentiment qui règne est qu'ils veulent retirer leurs billes, quoi que fasse le gouvernement. "Les fluctuations entre gains et pertes suggèrent que les investisseurs ne savent pas quoi penser au juste de ces annonces, " a observé Bernard Aw, stratégiste d'IG Asia, cité par Bloomberg News.

Pourtant, si Tokyo a légèrement rebondi cet après-midi, cela ne s'est pas répercuté sur les marchés européens. La Bourse de Paris a ouvert sur une baisse de 1,44%, alors que la Bourse de Francfort a subi une baisse de 1,69% et celle de Londres a perdu 1,98%. Le DAX allemand a accru de 4,97%, et les producteurs de matières premières et les entreprises technologiques, qui nourrissent l'indice britannique FTSE 100, ont aussi enregistré une hausse légère des cotations.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала