Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les USA restreignent la liberté de mouvement de la présidente du Sénat russe

© Flickr / Pete BellisLes USA restreignent la liberté de mouvement de la présidente du Sénat russe
Les USA restreignent la liberté de mouvement de la présidente du Sénat russe - Sputnik France
S'abonner
La présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Valentina Matvienko et les autres membres de sa délégation ne se rendront pas aux États-Unis pour assister aux activités de l'Union interparlementaire.

La présidente du Conseil de la Fédération avait pourtant reçu une invitation officielle à la 4e Conférence mondiale des présidents de parlement des pays membres de l'Union interparlementaire, qui se déroulera à New York du 31 août au 2 septembre. Ce rendez-vous sera précédé de la 10e réunion des présidentes de parlement les 29 et 30 août.

Après de longs atermoiements, Valentina Matvienko a finalement réussi à obtenir un visa américain, mais "limité". En particulier, il interdit à la présidente du Conseil de la Fédération de participer à tous les événements organisés par l'Union interparlementaire, l'autorisant uniquement à s'entretenir avec des représentants de l'Onu sur leur plateforme.

Валентина Матвиенко на подписании соглашения между корпорацией Intel и правительством Санкт-Петербурга в рамках ПМЭФ - Sputnik France
La délégation du Conseil de la Fédération de Russie annule sa visite aux USA
Le ministère russe des Affaires étrangères accuse les autorités américaines d'avoir empêché la visite de la présidente de la chambre haute à la conférence de New York.

Les diplomates russes estiment que ces actes des autorités américaines sont parfaitement inacceptables. "Cela constitue une grossière violation des normes universelles du droit international et va à l'encontre des engagements des États qui accueillent sur leur territoire des forums multilatéraux", indique le ministère russe. A cet égard, "les actions de Washington — qui se positionne comme le principal défenseur de la démocratie et de la liberté d'expression dans le monde — empêchent de facto d'exposer des approches différentes des dispositions et priorités politiques américaines".

Le ministère s'interroge: "Un État qui porte aussi ouvertement atteinte au pluralisme d'opinions dans les affaires internationales et qui décide effrontément de qui peut ou non participer aux activités importantes qu'il n'organise pas, a-t-il le droit moral de prétendre à leur futur déroulement sur son territoire?".

Drapeau des Etats-Unis - Sputnik France
Les Etats-Unis élargissent leurs sanctions contre la Russie
L'ambassade des États-Unis s'est refusé à tout commentaire. "Nous ne pouvons pas commenter les détails concernant ce visa. Madame Matvienko est inscrite sur la liste noire de plusieurs pays et avec d'autres hauts fonctionnaires elle sait qu'elle fait l'objet de sanction", a déclaré le porte-parole de la représentation diplomatique William Stevens. L'empêchement de la visite de Matvienko signifie que les autres membres de la délégation russe annuleront également leur voyage, comme l'a confirmé le vice-président de la chambre haute Ilias Oumakhanov.

Le Conseil de la Fédération a immédiatement proposé d'inscrire sur la liste noire russe le secrétaire d'État américain John Kerry et ses adjoints qui ont décidé de délivrer à Valentina Matvienko un visa limité, étant donné que cette décision va à l'encontre du droit international. Selon le sénateur Igor Morozov, la Russie compte sur une réaction d'autres délégués de l'Union interparlementaire durant la session à New York concernant cette démarche incorrecte de Washington.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала