Ne pas crier victoire trop tôt

La coureuse américaine Molly Huddle n'aurait jamais imaginé une telle finale du 10.000 m aux Mondiaux d'athlétisme à Pékin.

Juste avant de franchir la ligne d'arrivée elle a levé les bras en signe de victoire dans la lutte pour la troisième place, mais sa compatriote Emily Infeld lui a soufflé la troisième marche du podium. Quelle déception!

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала