Washington impose de nouvelles sanctions contre les sociétés russes

Les autorités américaines introduisent de nouvelles sanctions à l'encontre de dizaines de sociétés russes dont les activités "contredisent les intérêts de la politique étrangère US".

Parmi les groupes visés par ces mesures figurent notamment les structures affiliées au géant pétrolier Rosneft et ayant des liens avec l'entrepreneur russo-finlandais Guennadi Timtchenko, déjà sous le coup des sanctions décrétées sur fond de crise ukrainienne.

Kremlin de Moscú - Sputnik France
Nouvelles sanctions américaines: Moscou promet une réponse asymétrique
Selon le journal russe Kommersant, il s'agit d'une "décision technique", mais qui est susceptible d'entraîner des problèmes pour l'achat d'équipements de fabrication étrangère dont les sociétés concernées ont besoin.

Les compagnies en question sont implantées en Russie, dont en Crimée, considérée par Washington comme un territoire ukrainien, ainsi qu'à Chypre, en Finlande, en Roumanie, en Suisse et au Royaume-Uni.

Dans le même temps, les Etats-Unis décrètent des sanctions contre plusieurs groupes de l'industrie de défense russes soupçonnés de violer la loi américaine sur la non-prolifération concernant l'Iran, la Corée du Nord et la Syrie.

White house - Sputnik France
Washington promet à Kiev de maintenir les sanctions antirusses
Il s'agit notamment de l'agence russe d'exportations d'armements Rosoboronexport et du consortium aéronautique MiG. Il sera interdit aux institutions publiques US de conclure des contrats avec ces sociétés et de leur apporter une assistance matérielle ou financière sans autorisation spéciale du secrétaire d'Etat américain.

Outre les sociétés russes, la liste des entités sanctionnées comprend également des compagnies iraniennes, chinoises, nord-coréennes, émiraties, syriennes, soudanaises et turques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала