Mistral: DCNS dément un départ du Vladivostok

© REUTERS / Stephane MaheThe two Mistral-class helicopter carriers Sevastopol (L) and Vladivostok are seen at the STX Les Chantiers de l'Atlantique shipyard site in Saint-Nazaire, western France, December 23, 2014.
The two Mistral-class helicopter carriers Sevastopol (L) and Vladivostok are seen at the STX Les Chantiers de l'Atlantique shipyard site in Saint-Nazaire, western France, December 23, 2014. - Sputnik France
Le porte-parole du chantier naval DCNS a déclaré que les deux porte-hélicoptères Mistral sont toujours à Saint-Nazaire, contrairement à ce qui avait été annoncé auparavant par la banque de données maritimes Marine Traffic reprise par plusieurs médias.

Le porte-hélicoptère de classe Mistral Vladivostok au port de Saint-Nazaire. Archive photo - Sputnik France
Mistral: le Vladivostok a quitté Saint-Nazaire
"Ce n'est pas vrai. Les deux navires sont toujours sur place. Ils n'ont pas quitté Saint-Nazaire", a lancé le porte-parole du DCNS.

Auparavant, la banque de données maritimes Marine Traffic a annoncé que le porte-hélicoptère Vladivostok était parti de Saint-Nazaire le 9 septembre. Le second bâtiment de projection et de commandement (BPC), baptisé Sébastopol, était toujours resté à Saint-Nazaire.

Les deux navires ont été commandés par la Russie en 2011 mais leur livraison à Moscou n'a jamais eu lieu en raison du refus de la France de les livrer, sur fond de crise en Ukraine.

Début août, le président russe Vladimir Poutine et son homologue français François Hollande sont arrivés à un accord pour résilier le contrat de construction et de livraison des deux Mistral. La France a déjà versé les indemnités négociées et le pays sera en mesure de disposer des navires après la remise de l'équipement russe déployé sur les porte-hélicoptères.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала