Les Russes ne veulent pas "acheter" de l'Obama

© AFP 2022 LEON NEALBBC
BBC - Sputnik France
La BBC envisage de cibler davantage l'auditoire en Russie en créant une chaîne de télévision en russe.

La BBC ne se contente plus de son empire anglophone. Le géant des médias cherche cette fois à s'emparer de l’attention des citoyens russes afin de "protéger la démocratie mondiale par le biais d’actualités précises, impartiales et indépendantes", affirme Tony Hall, directeur général de la BBC.

Le 7 septembre, M.Hall a exprimé son intention de mettre en œuvre une chaîne de télévision en russe.

Les médias européens ont positivement accueilli cette idée:

"La BBC prévoit de diffuser ses émissions de télévision et de radio pour la Russie et la Corée du Nord", jubile le Guardian. "La BBC s'en prendra à Vladimir Poutine, les projets de la nouvelle chaîne de télévision en russe (…) sont rendus publics", se réjouit The Independent.

De telles réactions élogieuses étaient probablement dans les projets de Tony Hall. Bien sûr, il en va de son devoir d’apporter la vérité aux nécessiteux.

Les Russes, vont-ils s'accrocher à cette nouvelle source d'information? La question reste évidemment en suspens.

L'Iran accuse la BBC de fausser les résultats d'enquêtes d'opinion
La BBC en russe, qu'est-ce qu'elle pourra révéler et apporter de nouveau? L'intervention de Barack Obama, président des Etats-Unis, où il qualifie la Russie de menace mondiale numéro deux après l'EI? Cela ne permettra pas au dirigeant américain de gagner en popularité auprès des Russes. De même, la propagande soviétique souillait l'image de l’URSS, en publiant des rapports de Léonid Brejnev, à l’époque où il était secrétaire général du Parti communiste de l'Union soviétique, opposé à l'Occident. Donc, il sera aujourd'hui aussi difficile de vendre M.Obama aux Russes que ce fut le cas pour M.Brejnev aux Anglais dans les années 1970.

Pourtant, la direction de la BBC n'a pas, de toute évidence, pris en compte que les trois quarts des Russes ont un libre accès à Internet et peuvent déjà y puiser toutes sortes d'informations dites "antirusses".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала