Marseille: fusillade au centre-ville, un mort et cinq blessés

© REUTERS / Jean-Paul PelissierExperts et policiers français à Marseille, le 13 septembre 2015
Experts et policiers français à Marseille, le 13 septembre 2015 - Sputnik France
Une fusillade survenue ce dimanche matin à Marseille a fait un mort et cinq blessés, dont au moins deux graves.

L'incident s'est déroulé vers 6h du matin en plein coeur de Marseille, près du vieux port.

Selon le quotidien La Provence, "un véhicule avec plusieurs passagers à son bord s'est arrêté devant le bar O'stop, rue Saint-Saëns (1e), et plusieurs coups de feu ont été tirés en direction d'un groupe de personnes qui étaient devant l'établissement".

Selon Reuters, deux hommes ont ouvert le feu avec une arme de 9 mm, qui pourrait être une Kalachnikov, selon plusieurs témoins. L'établissement reste ouvert toute la nuit. Un vigile a été tué, cinq autres personnes ont été blessées, dont deux gravement. Les victimes ont été transportées dans des hôpitaux marseillais par les marins-pompiers de Marseille.

Selon les premiers éléments de l'enquête, un groupe à bord d'une voiture aurait fait feu avec une ou plusieurs armes de gros calibre sur le bar, semble-t-il pour se venger après une dispute avec un vigile, a précisé à l'AFP le procureur de Marseille Brice Robin.

Vers 06H00, la voiture, une grosse cylindrée, "a déboulé dans la rue, s'est arrêtée. Les passagers ne sont pas descendus et ont tiré", a décrit une source policière. La victime principale a été tuée à l'extérieur du bar, tandis que certains se trouvaient à l'intérieur lorsqu'ils ont été blessés par balle ou par des éclats de verre, a-t-elle précisé.

La police judiciaire marseillaise a été saisie de l'enquête.

Depuis le début de l’année, 14 règlements de comptes ont eu lieu dans le département des Bouches-du-Rhône, dont la moitié ont été élucidés par la police judiciaire, a annoncé au début du mois d'août le ministère de l’intérieur. La ville de Marseille a connu sept règlements de comptes, dont 4 ont été élucidés, a-t-il précisé. Il convient d'ajouter à cela le cas d'un homme abattu par balles début août.

A la même époque de 2014, 15 règlements de comptes avaient eu lieu dans les Bouches-du-Rhône, dont 10 à Marseille, selon la même source.

 

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала