Contrôles frontaliers: l’Allemagne écrit à la Commission européenne

L’Allemagne a envoyé à la Commission européenne une « notification écrite sur l’introduction d’un contrôle à la frontière », a déclaré la porte-parole de la Commission Margaritis Schinas.

La situation en Allemagne suite à l'afflux de migrants justifie le rétablissement d'un contrôle aux frontières, ce qui ne contredit pas les normes de Schengen, a-t-elle indiqué.

Dimanche, l'Allemagne a réintroduit provisoirement les contrôles à ses frontières pour contenir l'afflux de réfugiés, a confirmé le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière.

Selon le journal autrichien Kronen Zeitung, la police bavaroise contrôlera les papiers d'identités des migrants pour vérifier s'ils ont droit à obtenir un asile en Allemagne. Plus de 2.000 policiers supplémentaires ont été dépêchés à la frontière.

Berlin a ainsi suspendu les accords de Schengen sur la libre circulation en Europe.

Selon le maire de Munich, Dieter Reiter, la ville s'est retrouvée à l'extrême-limite de sa capacité d'accueil des réfugiés. 60.000 migrants sont arrivés à la gare centrale de Munich depuis le 31 août. Ils ont rejoint les 10.000 réfugiés hébergés avant cette date. "C'est trop pour Munich", a ajouté M.Reiter.

Ce week-end, au moins 14.000 migrants sont arrivés à Munich, a précisé la police locale.

© SputnikLa libre-circulation sous haute pression
La libre-circulation sous haute pression  - Sputnik France
La libre-circulation sous haute pression
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала