19 Etats de l'UE disent non aux OGM

© East News/ Science Photo LibraryOGM
OGM - Sputnik France
La majorité des pays européens ont demandé l'interdiction, sur tout ou partie de leur territoire, de la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM).

Les OGM envahissent le monde - Sputnik France
Les OGM envahissent le monde
L'Europe s'est récemment clivée en pro- et anti-OGM. Cependant, ce sont les adeptes des produits marqués "bio" qui ont remporté la victoire. Ainsi, la  France, l'Allemagne, la Bulgarie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, la Grèce, la Croatie, l'Autriche, la Hongrie, la Pologne, les Pays-Bas, la Lituanie, l'Italie, le Danemark, la Slovénie et Malte ne veulent plus de produits OGM sur leurs étalages.

D'autres pays n'ont demandé le statut "sans OGM" que pour une partie de leur territoire. Ainsi, la Belgique a demandé une exemption pour la Région wallonne, le Royaume-Uni pour le Pays de Galles, l'Ecosse et l'Irlande du Nord.

Take Back Your Health Conference - Sputnik France
La Russie tourne le dos aux OGM
Cela ne signifie pas pour autant que tous ces pays aient banni de façon définitive la culture de plantes transgéniques. 

Les demandes des 19 Etats seront éventuellement transmises aux industriels, qui auront un mois à leur disposition afin de peser les pour et les contre d'une telle démarche. Les producteurs peuvent également opposer un droit de veto. Si tel était le cas, les Etats anti-OGM se réserveraient la possibilité d'invoquer des motifs sérieux, liés par exemple à des politiques environnementales ou agricoles spécifiques, pour solliciter une interdiction sur l'ensemble de leur sol.

Néanmoins, une telle ligne politique n'arrangerait vraisemblablement pas les Etats-Unis, un des plus grands producteurs d'OGM, qui devraient désormais chercher d'autres débouchés afin d'écouler leurs produits transgéniques.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала