Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Clinton appelle Snowden à rester en exil

© REUTERS / Lucas JacksonU.S. presidential candidate and former Secretary of State Hillary Clinton speaks with the media after sitting down with workers and management of Whitney Brothers children's toy and furniture factory during a round table while campaigning for the 2016 Democratic presidential nomination in Keene, New Hampshire April 20, 2015
U.S. presidential candidate and former Secretary of State Hillary Clinton speaks with the media after sitting down with workers and management of Whitney Brothers children's toy and furniture factory during a round table while campaigning for the 2016 Democratic presidential nomination in Keene, New Hampshire April 20, 2015 - Sputnik France
S'abonner
La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a durement jugé l'ex-prestataire informatique du renseignement américain Edward Snowden mardi lors d'un débat télévisé, estimant qu'il devait faire face aux conséquences judiciaires de ses actes.

"Il a enfreint la loi des Etats-Unis", a déclaré Hillary Clinton, citée par l'AFP, lors du premier débat des primaires présidentielles démocrates, à Las Vegas. "Il aurait pu être un lanceur d'alerte, soulever toutes les questions qu'il a soulevées, et je pense qu'il aurait pu susciter une réponse positive".

Edward Snowden. Archive photo - Sputnik France
Clinton croyait ses e-mails privés sécurisés: "ridicule", selon Snowden
"Il a en outre volé des informations très importantes qui malheureusement sont tombées entre beaucoup de mauvaises mains. Donc je ne pense pas qu'il devrait pouvoir revenir ici sans faire face aux conséquences", a-t-elle dit, interrogée sur une éventuelle peine de prison.

L'ex-secrétaire d'Etat de Barack Obama avait déjà regretté dans le passé qu'Edward Snowden ait fui les Etats-Unis pour diffuser auprès de journalistes, en juin 2013, des informations sur les abus de l'Agence de sécurité nationale (NSA), des révélations qui avait provoqué un scandale international.

L'assertion qu'Edward Snowden aurait pu suivre une procédure interne aux Etats-Unis pour dénoncer des abus au sein de la NSA risque de provoquer une nouvelle fois la colère de ses défenseurs. L'ex-prestataire de la NSA lui-même a dit que ses supérieurs n'avaient jamais été réceptifs.

Le sénateur Hillary Clinton, candidate à l'investiture démocrate - Sputnik France
Le FBI pourrait lancer une enquête pénale contre Hillary Clinton
Edward Snowden, réfugié en Russie depuis 2013, a également affirmé que les informations prises à la NSA avaient toujours été en sécurité. Il dit les avoir seulement transmises à des journalistes et n'être plus en leur possession.

Le sénateur Bernie Sanders, rival d'Hillary Clinton, n'a pas eu la même sévérité. Il a salué le débat suscité par les révélations d'Edward Snowden, qui a conduit à l'adoption par le Congrès américain d'une réforme.

"Snowden a joué un rôle important pour sensibiliser les gens sur l'ampleur de la violation de nos libertés civiques et de nos droits. Je pense que ce qu'il a fait doit être pris en considération avant toute chose", a-t-il dit.

"Nous avons le droit de nous défendre contre le terrorisme, mais il y a des façons de le faire sans piétiner nos droits constitutionnels et notre droit à la vie privée", a ajouté le sénateur à propos des lois américaines sur la surveillance électronique.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала