Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Officier danois: pas de succès en Syrie sans alliance avec Damas

© Flickr / Paul NelhamsUn F-16 des forces royales danoises
Un F-16 des forces royales danoises - Sputnik France
S'abonner
Les propos du premier ministre Lars Løkke Rasmussen et d'autres responsables politiques danois sur la nécessité d'envoyer des chasseurs en Syrie n'ont pas de sens tant qu'il n'y aura pas d'alliance entre Copenhague et Damas, estime un expert.

Le ministère danois de la Défense n'est pas toujours en mesure de faire ce que les hommes politiques lui demandent, affirme le quotidien Ekstrabladet.

avion russe Su-24, l'aérodrome de Hmamiyat à Lattaquié - Sputnik France
Diplomate syrien: la Russie a fait plus que la coalition occidentale en un an
Lars Løkke Rasmussen a déclaré la semaine dernière que s'il était nécessaire d'envoyer des chasseurs en Syrie pour combattre l'Etat islamique, le gouvernement danois était prêt à le faire. Le président des sociaux-démocrates, Mette Frederiksen, a pour sa part indiqué que le principal parti d'opposition soutenait cette idée.

Cependant, les chasseurs F-16 sont mal adaptés à l'opération aérienne en Syrie, estime le lieutenant-colonel Niels Tønning, président de l'Union des officiers danois.

"Les F-16 sont dépourvus de systèmes susceptibles de les protéger contre les menaces qui existent en Syrie. Tant que nous ne signerons pas une alliance avec Damas, nous ne pourrons pas protéger nos F-16. Nous ne devons donc pas nous hasarder en Syrie. Sans conclure une alliance avec les Syriens, nous ne devons même pas rêver de remporter un succès", a déclaré le lieutenant-colonel.

Sergueï Lavrov - Sputnik France
Moscou et la coalition US en voie de se mettre d'accord sur la Syrie
A titre d'exemple, il a cité les roquettes S-S-22 que les chasseurs F-16 ne sont pas en mesure de détecter et de détruire.

Les chasseurs danois ont récemment regagné leurs bases au Danemark après une année de lutte contre l'Etat islamique. Leur retour au pays était nécessaire, car les pilotes avaient besoin de repos et les matériels, de réparations. Le gouvernement envisage cependant de reprendre les raids en Syrie et même d'élargir le mandat danois dans ce pays.

L'une des solutions consiste à affréter un autre type de chasseurs pour aider la coalition internationale à bombarder la Syrie. Niels Tønning n'apprécie cependant pas cette idée.

Combattants de l'EI,Syrie - Sputnik France
Moscou: les activités de la coalition en Syrie ont renforcé l'EI
"Il faudra plusieurs années aux pilotes pour se familiariser avec d'autres types d'avions. Vous ne pensez certainement pas qu'ils puissent se mettre aux commandes de n'importe quel appareil sans avoir suivi les entraînements nécessaires", a indiqué le militaire.

La presse danoise a récemment annoncé que le ministère de la Défense avait besoin de 15 milliards de couronnes (environ 2 milliards d'euros) pour acquérir des équipements d'entretien. Y compris pour acheter un nouveau chasseur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала